pub
Politique

Drame de Tabligbo : Ce que Faure demande

Advertisement

Le Président togolais, Faure Gnassingbé, s’est prononcé sur le drame survenu à la cimenterie à Tabligbo et a demandé que des solutions durables soient trouvées aux défis sociaux qui se posent dans les sociétés minières au Togo.

 

Faure a fait part de sa préoccupation le 16 juillet 2015 à l’occasion du premier conseil des ministres qui s’est tenu à Kara, une ville du nord Togo.

En parlant de la réaction du Président de la république, le ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique, Guy Madjé Lorenzo a fait savoir que Faure a réitéré « sa compassion aux familles endeuillées par les drames survenus à la société West African Cement (WACEM) à Tabligbo et à la Société Nouvelle des Phosphates du Togo (SNPT) à Hahotoé ».

 

Guy Madjé a ajouté le « Président de la République a demandé au Premier ministre d’engager d’ores et déjà des discussions avec les responsables de la société WACEM pour trouver les solutions durables aux défis sociaux qui se posent dans ces sociétés ».

Rappelons que selon le ministre de la Sécurité, le drame qui s’est produit le 30 juin dernier à Tabligbo a fait 5 morts dont un ingénieur indien et un blessé grave admis au CHU Tokoin à Lomé.

 

Les partis d’opposition tels que le CAR, OBUTS, le NET, la CDPA ont exigé entre autres l’ouverture d’une enquête, la prise des dispositions idoines afin d’assurer aux morts des funérailles dignes et proposé le prélèvement de fond au bénéfice des populations dans les zones minières au Togo.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre potée

 

Advertisement

Publier un commentaire