pub
International

Burkina Faso / La tension est déjà grande dans la capitale : Un groupe de manifestants force un barrage de police, à 50 mètres de l’Assemblée

Advertisement

Ce jeudi matin 30 octobre 2014 à 9h TU  : La tension est déjà grande dans la capitale. Le grand marché est aussi gagné par les gaz lacrymogènes. Selon Zoumana Wonogo, un groupe de manifestants force un barrage de police, à 50 mètres de l’Assemblée. Les manifestants ont atteint le batiment et saccagent les lieux. Les forces de l’ordre, qui avaient commencé par tirer au gaz lacrymogène sur les manifestants, ont ensuite battu en retraite.

 

A l’Assemblée, les membres de l’opposition savent que la journée va être difficile. Joint par téléphone, Me Bénéwendé Sankara explique a la Voix de l’Amérique que “l’armée s’en est mêlée, ils ont tout quadrillé. Ça va être dur de marcher.”

 

Source : www.lavoixdelamerique.com

Advertisement

Publier un commentaire