pub
Société

Ghana : Cérémonial du retour du poète Awoonor vers les ancêtres

Advertisement

Les obsèques privées du poète et diplomate ghanéen Kofi Awoonor ont débuté le jeudi 3 octobre 2013 à Accra, la capitale ghanéenne. Selon un proche de la famille éplorée, une seconde cérémonie se tiendra le 11 octobre par l’Etat ghanéen pour honorer la mémoire du disparu.

 

Awoonor a été tué le 21 septembre dernier par les shebabs suite à l’attaque du centre commercial Westgate à Nairobi au Kenya. Son fils Afetsi Awoonor présent sur les lieux avait été lui blessé.

La cérémonie funèbre a eu lieu dans un cadre privé. Le lieu n’a pas été révélé au grand public. Le souhait d’Awoonor est que seuls quelques membres de sa famille et des amis proches seulement puissent honorer ses funérailles.

 

Déjà la semaine dernière lors du rapatriement du corps à l’Aéroport International Kotoka d’Accra, en accord avec le testament, le corps n’a été montré à la foule qui a fait le déplacement des lieux.

Pour sa part, Madame Dzifa Attivor, le ministre ghanéen du Transport a rendu un hommage particulier par écrit à Awoonor. Parlant du vide que laisse Awoonor, le ministre des Transports écrira que « Prof, votre perte ne va pas seulement affecter vos enfants biologiques, les gens de votre village Wheta, le Ghana votre pays bien-aimé mais je peux dire sans l’ombre d’aucun doute que votre brusque disparition m’affecte aussi ».

 

Le ministre Attivor a promis de suivre les enfants disparu entre autre Afetsi et Kekeli. En termes d’adieu en sa langue maternelle Ewé, le ministre Attivor écrira à Awoonor à titre posthume que « Prof, Hede Nyuie, Dzudzor le Nutifafa Me !!! ».

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo
Advertisement