pub
International

Kenya : Assaut pour la libération du centre commercial de Nairobi

Advertisement

Suite à l’attaque meurtrière du centre commercial Westgate à Nairobi au Kenya par des militants du groupe shebab, les forces de sécurité kenyanes tentent de libérer les personnes prises en otage par les assaillants.

 

Le bilan provisoire de l’attaque des shebabs a fait 62 morts et 172 blessés. Du nombre des personnes tuées figure le poète et homme politicien ghanéen Kofi Awoonor. Plus chanceux, son fils a survécu à cette attaque mais blessé.

 

Tout a commencé le samedi 21 septembre dernier lorsque les shebabs ont lancé une attaque d’une rare violence sur le supermarché Westgate. Des raisons de cette démarche, les shebabs qui après avoir revendiqué cette attaque, affirmeront sur les réseaux sociaux que leur but est de « punir » le Kenya pour son intervention militaire en Somalie. Le groupe fait parti du réseau Al-Qaïda et a menacé à plusieurs reprises d’attaquer le Kenya s’il ne retire pas ses troupes de la Somalie.

Réagissant par rapport à cet événement malheureux qui endeuille le Kenya et le monde, Uhuru Kenyatta, le Président kenyan a promis de poursuivre les auteurs de ce crime.

 

Comme conséquence directe de ce drame, la Cour Pénale Internationale (CPI) a annoncé l’ajournement du procès du Vice-président kenyan William Ruto du Kenya. L’intéressé reviendra dans son pays pour suivre le dénouement de l’attaque. Ruto a été accusé d’être complice des violences postélectorales de 2007.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement