pub
Justice

Mme Kayi Abbey Kounté se sent-elle maintenant en sécurité au Togo ?

Advertisement

Elle est de retour, Mme Kounté Kayi, magistrate qui avait suivi son époux Koffi Kounté, ancien président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) dans son aventure parisienne. La raison avancée, c’est qu’elle ne se sentait pas en sécurité à Lomé suite au départ de son époux pour son exil en France après avoir publié deux rapports sur une enquête voulue par le gouvernement sur les allégations de tortures perpétrées sur les accusés dans l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

 

Koffi Kounté qui assurait la présidence de la CNDH, avait quitté le Togo pour se refugier en France pour, dit-il, se mettre à l’abri des menaces qu’il subirait après avoir publié les deux rapports d’enquête. Et pourtant le gouvernement, au cours d’un conseil des ministres, s’était penché sur son cas en lui garantissant la protection ainsi qu’à sa femme. Mieux encore, Kounté devrait recouvrer son poste de président de la CNDH.

 

Malgré toutes ces garanties du gouvernement, l’homme, sûrement instrumentalisé par une main noire, a préféré résider dans le froid glacial français. Sa femme qui vivait à Lomé sans être inquiétée par qui que ce soit, avait préféré suivre son mari, arguant qu’elle était aussi menacée. L’on se demande aujourd’hui quelle mouche l’a piquée pour qu’elle se décide à rentrer au bercail. Ces bourreaux qui  menaçaient elle et son mari, ont-il disparu ? Qu’est-ce qui l’a poussée à rentrer maintenant ?

 

Ce n’est quand même pas l’hiver très rude dans l’Hexagone qui l’a motivée à rentrer au pays. La vérité, c’est qu’elle savait en réalité qu’elle n’était menacée par personne. A peine a-t-elle foulé le sol togolais qu’elle a porté sa toge pour présider en toute sécurité l’audience de la Cour d’assises le mardi dernier. N’est-elle pas heureuse de retrouver la chaleur de son pays avec sa famille et ses amis ? Sûrement qu’elle dira à son époux de rentrer au pays car sa place à la CNDH est encore là. A moins que Koffi Kounté choisisse de vivre comme un réfugier économique en France.  Bienvenue au pays, Mme Kounté Kayi!

 

Aliziou Dominique

Source : CHRONIQUE DE LA SEMAINE N° 225

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement