pub
Sport

Ligue des champions : Le Paris Saint-Germain prêt pour la réception de Valence

Advertisement

Le PSG a rempli son contrat. Avant son rendez-vous face à Valence en 8e de finale de la Ligue des champions mardi, le club de la capitale a pris une avance provisoire de six points sur Lyon en tête de la Ligue 1 grâce à son succès au Parc des Princes face à Bastia (3-1), en ouverture de la 24e journée. Dominateur à défaut d’être flamboyant, Paris a fait la différence en seconde période grâce à des buts de Ménez (56e), Ibrahimovic (71e s.p.) et Lavezzi (89e). Le SCB a réduit le score sur un coup franc lointain de Khazri (83e), mettant ainsi un terme à la série d’invincibilité de Sirigu en L1 qui aura duré 948 minutes.

 

Malgré une équipe remaniée en prévision de la C1 (Ibrahimovic, Matuidi, Lavezzi, Jallet sur le banc, Sakho en tribunes), Paris s’est très rapidement installé dans le camp bastiais pour quasiment ne plus le quitter. Après avoir manqué de réalisme en première période, à l’image d’un Lucas maladroit (20e), ou de réussite avec une reprise de Gameiro sur le poteau (25e), le PSG a débloqué la situation après la pause sur une erreur de Mickaël Landreau, coupable d’une faute de main sur une frappe des 20 mètres de Ménez (1-0, 56e). Derrière, c’est un penalty litigieux, après une faute sur Lucas à la limite de la surface, qui a permis à Ibrahimovic de doubler la mise quelques minutes après son entrée en jeu (2-0, 71e). Le Suédois a inscrit au passage son 21e but de la saison en L1, égalant ainsi la marque établie par les deux meilleurs buteurs de l’an passé, Nene et Giroud.

 

Paris n’a cependant pas su maîtriser son sujet jusqu’au bout. Et Sirigu, avancé, a fini par s’incliner après 948 minutes d’invincibilité en L1 sur un coup franc de Khazri de près de 40 mètres (2-1, 83e). Et cela a suffi pour semer le doute dans les têtes parisiennes. Et Bastia a manqué de peu l’égalisation sur une percée de Khazri, repris au dernier moment par van der Wiel. Le club corse venait de laisser passer sa chance. Et Lavezzi, lui aussi entré en cours de match, a définitivement mis son équipe à l’abri en reprenant un centre de Chantôme repoussée par Landreau (3-1, 89e). Un neuvième match consécutif sans défaite pour les Parisiens (dont huit victoires) qui leur permet de mettre la pression sur leurs poursuivants, Lyon et Marseille. Et de préparer sereinement le rendez-vous face à Valence mardi.

 

Ametbao (maxifoot)

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement