pub
Economie

Capitalisation des initiatives économiques des OP : Des représentants des plates formes et des PTF en réflexion à Banjul

Advertisement

La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) et toutes les autres plates formes nationales de producteurs agricoles de l’Afrique de l’ouest prennent part du 20 au 21 février 2013 à Banjul en Gambie à un atelier d’exploitation des capitalisations des initiatives économiques des organisations paysannes pour la valorisation et l’élaboration d’une stratégie du Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (ROPPA).

Initiative de la plate forme régionale des OP, cette rencontre a pour objectif définir des orientations visant à renforcer les capacités des Organisation Paysannes, à développer des services économiques au profit des exploitations familiales et assurer la mise en place d’instruments et mesures de politiques agricoles mettant à profit ces initiatives des OP.

Les participants vont à cette assise échanger sur des études de cas de relations partenariales réussies entre des OP et le secteur privé  dans le cadre de la commercialisation de leurs productions ; ils vont également identifier les enseignements et les facteurs de succès des initiatives partagées, pour  leur duplication et  le renforcement des relations entre les OP et les acteurs publics et privés dans le cadre de l’intensification de la production et sa mise en marché; identifier des orientations et principes de base pour  formuler des propositions du ROPPA à défendre lors des task forces de la CEDEAO concernant l’intensification de la production, l’accès au marché, l’organisation des interprofessions  et  élaborer des programmes de renforcement des capacités des OPPA à développer des services économiques.

Ils vont enfin renforcer la stratégie du réseau concernant le développement de services économiques et approfondir son approche de capitalisation, et formuler des propositions pour la réalisation des capitalisations préconisées dans les projets en cours au sein du réseau appuyés par différents partenaires (Fondation de France, UEMOA, FIDA, UE).

Selon M. Ousséni Ouédraogo, chargé des affaires économique au ROPPA, « aujourd’hui, plusieurs acteurs intervenant dans le secteur agricole partagent la  conviction que le renforcement des initiatives économiques contrôlées par les OPPA et la sécurisation de leurs relations partenariales avec les autres acteurs au sein des filières constituent une voie probante pour assurer l’accroissement de l’offre de productions alimentaires, la réalisation de la souveraineté alimentaire et l’amélioration des revenus agricoles des exploitations agricoles familiales ».

 

«C’est pourquoi dans sa stratégie de renforcement du pouvoir de marché des OP, le ROPPA a opté entre autres voies, de soutenir la capitalisation de ces initiatives en vue de tirer des éléments de renforcement des capacités des OP, de leur consolidation et leur extension »,a-t-il ajouté.

 

 La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) représentée par son Secrétaire Général, M. Olou Adara Ayéfoumi, également Président de la Centrale des Producteurs Céréaliers du Togo (CPC) présentera une communication sur la contractualisation de producteurs et aviculteurs pour la production du maïs.

 

Prennent également part à la réunion, hormis des représentants des OP, des représentants des partenaires tels CTA, Hub Rural, SOS Faim, AFDI, GRET, FRAO, Inter-Réseaux.

 

Gilles Podjoley

Advertisement