pub
Justice

Agbéyomé KODJO est libéré dans la nuit du 25 février après 40 jours de privation de liberté.

Advertisement

interpellé, puis déféré au Parquet, dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé, Agbéyomé Kodjo  a bénéficié d’une remise en liberté provisoire à l’issue de son interrogatoire chez le doyen des juges d’instruction. Il a aussitôt regagné son domicile de Lomé lundi soir aux alentours de 23heures 45mn après  40 jours de privation de liberté

Advertisement

Publier un commentaire