pub
Politique

8ème anniversaire de la disparition du président Gnassingbé Eyadema, les Togolais se souviennent de l’illustre disparu

Advertisement

Il y a 8 ans décédait celui qui a dirigé le Togo durant 38 ans, le président Gnassingbé Eyadema à l’âge de 69 ans. On se rappelle encore de ce jour, samedi 05 février 2005; il sonnait 19 heures quand le Premier ministre Koffi Sama de l’époque annonçait la disparition du chef de l’Etat, le Général Gnassingbé Eyadema. « Une catastrophe nationale vient de frapper le pays », a-t-il déclaré dans un communiqué qu’il a lu sur un ton grave sur Radio Lomé et sur la Télévision Nationale.

 

« le Président est décédé ce matin alors qu’on le transférerait à l’extérieur du pays pour subir des soins » avait-il déclaré, annonçant par ailleurs la fermeture des frontières. Il serait donc mort en avion dans l’espace tunisien, en allant en Israël pour des soins intensifs.

 

Pour commémorer cet huitième anniversaire, comme à l’accoutumée, le président de la République Faure Gnassingbé s’est rendu à Pya où il a déposé une gerbe sur la tombe de son père défunt, au caveau familial avant d’assister à des offices religieux qui ont été dites au Palais des congrès de Kara. Il s’en suivront des séance de prières auxquelles ont pris part aux côtés du chef de l’Etat, le Premier ministre Séléagodji Ahoomey-Zunu, le Président de l’Assemblée nationale Abass Bonfoh, des membres de Gouvernement, des partisans de l’Ex parti RPT que dirigerait le défunt « papa Eyadema » comme l’appel affectueusement ses partisans.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement