pub
Politique

Séries d’incendies de marchés au Togo, Gerry Taama présente sa compassion aux marchands sinistrés.

Advertisement

Après le drame national qu’a connu notre pays la semaine dernière, les voix ne cessent de s’élever  pour compatir aux douleurs des marchands sinistrés. C’est à cet exercice patriotique que le Nouvel Engagement Togolais, (Parti d’opposition), s’est livré dans un communiqué rendu public ce Lundi 14 janvier 2012.

 

Les 10 et 12 janvier 2012, les marchés de Kara et de Lomé ont été incendiés dans une chronologie et un mode opératoire qui peuvent raisonnablement porter à croire à une acte criminel. La portée symbolique des sites visés et le choc suscité par ces deux drames font songer à une attaque organisée  contre notre pays.  

 

« Face à ce drame national, le NET présente à tous les marchands sinistrés, nos femmes et nos mamans, toute sa compassion et accompagne les actions de solidarité qui se sont spontanément ébranlées partout dans le pays pour venir au secours des victimes ». Accentue  le communiqué signé du président du parti.

 

 Gerry Taama et ses militants tirent  également chapeau aux sapeurs pompiers et à tous ceux qui ont manifesté une volonté pour vaincre les flammes contribué à sécuriser les boutiques qui commençaient à faire l’objet de pillages de personnes mal intentionnées. 

 

 Le NET « exhorte le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la continuité des activités dans tous les marchés togolais, afin de préserver notre pays d’une crise sociale, tout en y assurant une sécurité maximale. Par ailleurs, tous les moyens devraient être mis pour rechercher et trouver les responsables de ces actes criminels et les traduire en justice. Des mesures urgentes de soutien aux commerçants devraient aussi être prises » poursuit le communiqué avant de conclure que    « Notre pays est attaqué dans ce que nous avons de plus sacré et de plus emblématique : nos marchés. Notre réponse ne devrait ni être la récupération politique, ni la division qui serait à l’avantage de l’agresseur. Dans ces moments de douleur, l’unité nationale est de règle, et tant que nous ne savons pas encore qui est notre ennemi, nous devons faire front ensemble. »

 

Emmanuel Vitus AGBENONWOSSI

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement