pub
International

La Somalie encore victime d’un drame

Advertisement

Le Sud de la Somalie encore victime d’un drame. Une dizaine de personnes tuées le samedi soir. Une situation engendrée par le combat entre des Somaliens Shebab affiliés à Al-Quaida et un convoi de militaires somaliens. Chacun des deux camps a affirmé avoir eu le dessus dans ces combats : une source officielle somalienne a ainsi affirmé que “23” insurgés islamistes avaient été tués, tandis que les shebab ont assuré avoir tué “11” soldats. Mais des habitants ont fait part d’un bilan d’”au moins neuf morts”, parmi les militaires et les insurgés.

 

Il faut souligner que les shebab avaient tendu une embuscade à un convoi de plusieurs centaines de militaires somaliens et éthiopiens qui s’avançaient vers deux villes de la région de Gedo (sud), Bardhere et Burhdubo, toujours sous le contrôle des insurgés islamistes. L’embuscade a eu lieu entre les villes de Luq et de Garbaharey, qui se trouvent à une centaine de kilomètres des frontières kényanes et éthiopiennes. Ils “ont pris nos forces en embuscade et des combats violents ont éclaté qui ont fait 23 morts parmi leurs combattants“, a déclaré un représentant du gouvernement somalien dans la région, Diyad Abdi Kaliil. “Nous les avons vaincus et nos forces ont désormais le contrôle de la zone“, a-t-il ajouté, affirmant que seuls deux membres des forces armées avaient été blessés.

 

Selon un commandant shebab dans la région a démenti ce bilan. “Nous avons tué onze de leurs soldats et détruit trois de leurs camions et ils ont battu en retraite,” a assuré à l’AFP Sheikh Mohamed Abu-Abdirahman. Un habitant d’un village voisin, Ibrahim Duale, a jugé que ces combats avaient été “les plus durs des derniers mois dans la région“. “Les deux parties ont utilisé des armes lourdes. Nous avons appris qu’au moins neuf combattants des deux camps avaient été tués“, a-t-il dit. Abdi Hidig, un autre habitant de la région, a affirmé que les combats avaient cessé dimanche, mais que la tension persistait dans la zone où des véhicules de shebab équipés d’armes de guerre étaient visibles.

 

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement