pub
International

Ghana : Préparatifs de prestation de serment de John Mahama sur fond de contestation électorale

Advertisement

Le comité en charge des préparatifs pour la prestation de serment de John Mahama pour le 7 Janvier 2013 en tant que le quatrième Président de la quatrième République du Ghana annonce que tout est presque  prêt pour le jour-j. L’opposition incarnée par le Nouveau Parti Patriotique (NPP) qui ne reconnaît pas la victoire du Président John Mahama a déposé une requête à la Cour Suprême pour l’annulation des résultats de la présidentielle 2012.

 

Pour la prestation de serment, la Présidence ghanéenne annonce l’arrivée  du Président togolais Faure Gnassingbé  pour prendre part aux cérémonies, de Yayi Boni, le Chef de l’Etat béninois et celui en charge de la présidence de l’Union Africaine (UA), de 10 autres Chefs d’Etat ainsi que de 18 délégations gouvernementales.

 

Pendant ce temps, le NPP a déclaré qu’il va boycotter cet événement en raison du fait que les résultats proclamés par la Commission Electorale (CE) ont été fraudées en faveur de John Mahama, le candidat du Congrès National Démocratique (NDC). Les résultats officiels ont crédité John Mahama d’un taux de  50, 70 % des suffrages exprimés contre 47,74% pour son adversaire Nana Akufo Addo du NPP.

 

Dans sa requête à la Cour Suprême, le candidat Akufo Addo ainsi que deux autres cadres du NPP ont convoqué en justice la Commission Electorale et John Mahama. Ayant reçu leur  notification, Afari Gyan, le président de la CE ainsi que John Mahama annoncent qu’ils iront chacun de son coté à la justice pour défier les allégations du NPP. Aux dernières nouvelles, le NDC a déposé lui aussi une requête pour comparaître en justice car c’est sous sa bannière que John Mahama s’est présenté. Mais le NPP désavoue cette auto saisine.

 

C’est dans cet imbroglio juridico-politique que John Mahama s’apprête à prendre officiellement fonction. Les praticiens du droit des deux plus grands partis au Ghana, le NDC et le NPP, affûtent leurs armes pour pouvoir remporter le procès pour leur formation respective.

 

Eu égard au refus du NPP de reconnaître la victoire de John Mahama au premier tour du scrutin et ensuite sa saisine de la Cour Suprême, le 28 décembre dernier avec des preuves à l’appui, certains observateurs de la scène politique qualifient ce tournant comme le deuxième  tour de la présidentielle 2012 qui va se dérouler à la justice. Le vainqueur légitime et légal sera connu dans les jours à venir. En attendant, tous les regards sont braqués sur la Cour Suprême pour confirmer ou infirmer la déclaration de la victoire de John Mahama, laquelle a été proclamée  le 9 décembre par la Commission Electorale.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement