pub
International

Ghana : La mairie d’Accra en guerre contre les vendeurs de rues

Advertisement

L’Assemblée Métropolitaine d’Accra (AMA), par la voix de son maire Alfred Vanderpuije, a exhorté le lundi 14 janvier les vendeurs ambulants à Accra, la capitale ghanéenne, de quitter les rues pour regagner les marchés afin de continuer par exercer leurs activés de vente journalière.

 

Cette mise au point arrive après l’ultimatum qui a été donné aux vendeurs ambulants de libérer les rues après les fêtes de Noel.

Pour veiller à l’applicabilité de la mesure sur certaines artères d’Accra comme Makola, Tudu et le rond point Kwame Nkrumah, des agents municipaux ont été chargés à assurer de l’ordre dans les rues. Le contrôle qui vient de débuter va forcer les vendeurs ambulants à se conformer à la loi et ce contre leur gré.

Pour éclaircir la nouvelle mesure qui est entrée en vigueur, le maire d’Accra a expliqué que les vendeurs ambulants avaient été autorisés à vendre dans les rues pendant les fêtes de Noël et qu’après les célébrations, ils devraient retourner dans les marchés.

Au delà de cette mesure, les autorités municipales visent à donner à Accra l’image d’une ville moderne. A cet effet, en se faisant intransigeant, Alfred Vanderpuije a martelé que pour se conformer à la règle celui qui voudra suivre ses propres initiatives, la municipalité sera obligée de le traiter autrement. A terme, l’AMA espère faire d’Accra, l’une des plus belles villes du monde.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement