pub
Sport

CAN Afrique du Sud 2013/ Côte d’Ivoire-Togo : Impatience dans le camp des supporters des Eperviers

Advertisement

La 29ième CAN a commencé depuis le samedi dernier avec deux rencontres soldées toutes par des scores nuls et vierges. Il a fallu attendre la première journée dans la poule B pour voir enfin une victoire et un autre match mais avec des buts. En attendant la confrontation entre les Eléphants et les Eperviers du mardi, c’est l’impatience dans le camp des supporters togolais.


Les Eperviers du Togo débutent leur compétition contre l’équipe favorite de la CAN qu’est la Côte d’Ivoire au stade de Rustenburg demain mardi. Après les couacs sur fond d’improvisation dans les préparatifs ponctués par des victoires contre des équipes de seconde zone, la délégation togolaise a rallié finalement l’Afrique du Sud dans la matinée du vendredi 18 janvier. Un confrère a fait une analyse pertinence sur l’impatience des supporters togolais. « Comme une cerise sur le gâteau, elle a été accueillie à l’aéroport par ceux que certains annonçaient absents de la CAN, Emmanuel Adébayor et Kossi Agassa.

 

L’ambiance a été, à en croire les images qui nous sont parvenues, cordiale et empreinte de la détermination des joueurs à oublier tout ce qui s’est passé et se concentrer à leur mission, celle de tout faire pour se qualifier pour le second tour dans une poule où les attendent les pieds fermes les Eléphants de la Côte d’Ivoire, les Aigles de Carthage de Tunisie et les Fennecs d’Algérie ; donc une
poule de la mort.

 

A plusieurs kilomètres de là, c’est-à-dire au Togo, des supporters attendent l’heure de la vérité pour voir se traduire manifestement sur le terrain l’ambiance telle que décrite par les reporters dépêchés au pays de Nelson Mandela. Beaucoup semblent oublier les travers de la préparation et croient que les Eperviers pourraient rivaliser avec les ogres ivoiriens. Aussi les Cap verdiens n’ont-ils pas contraindre les Bafana Bafana de l’Afrique du Sud au partage des points du match nul lors de la rencontre d’ouverture de la CAN. Toute proportion gardée, l’analyse selon laquelle la rencontre contre les Ivoiriens est jouable parait vraisemblable.

 

En effet, les Togolais n’ont pas certes un football séduisant mais ils pourraient faire douter les Eléphants en ne leur laissant pas des espaces pour qu’ils puissent s’exprimer et contraindre les Togolais à jouer à leur rythme. De plus c’est le premier match de la Côte d’Ivoire c’est-à-dire que la machine des Ivoiriens n’est pas encore huilée pour la compétition. De même si la présence du capitaine Emmanuel Adébayor est bien utilisée sur le terrain, il y aurait nécessaire des espaces exploitables même si Gervinho a dit qu’il n’aura pas un plan exclusif pour museler l’attaquant de Tottenham.

 

Mais toujours est-il que la rencontre contre les Eléphants s’annonce difficile pour les Eperviers. En entendant cette rencontre importante, les supporters retiennent leur souffle. Et c’est le moins que l’on puisse dire à quelques heures du match, diagnostique-t-il.

 

Après cette rencontre tant entendue, les Tunisiens et les Algériens se donnent quelques heures plus tard pour la seconde rencontre de la journée. Selon les analystes, la seconde place se joue entre ces deux équipes magrébines même si le Togo veut jouer le rôle de trouble fête et espère se qualifier pour le second tour. Ce serait historique !


AMETBAO

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement