pub
Economie

TOGO: Les ministres du CPCO se sont penchés sur les actions en faveur de la préservation des ressources halieutiques

Advertisement

L’hôtel Sarakawa a abrité ce vendredi 14 décembre 2012 la 5ème conférence ministérielle des pays du comité des pêches du Centre Ouest du Golfe de Guinée (CPCO). Cette conférence qui se tient à la suite de la réunion des experts du CPCO se veut d’enrichir les séances de travail qui ont été faites par ceux-ci dans le cadre de l’exercice de la pêche maritime pour la protection des ressources halieutiques dont les pays membres ont en commun.


La 5ème conférence des ministres du Golfe de Guinée se tient dans le contexte d’une gestion difficile des ressources de pêche de la sous région car le constat est que le stock des pêches est en déclin. De ce fait, selon M. Séraphin Dédji, Secrétaire Général du CPCO, il faut donc prendre des mesures rapides et urgentes pour résoudre le problème. « C’est pourquoi à l’ordre du jour deux thématiques importantes sont inscrites à savoir le protocole qui donne les conditions minimales d’accès aux ressources de pêche dans la région et l’autre protocole concerne les conditions de partage des informations disponibles dans chacun des pays pour lutter contre la pêche illicites », a signifié M. Séraphin Dédji.


Dans la foulée, M. Séraphin Dédji a indiqué que ces protocoles ont été discutés pendant la séance précédente et approuvés par les techniciens présents. Il est donc demandé qu’une consultation plus élargie soit faite au niveau de chacun des pays membres pour impliquer les services juridiques de différents ministères afin que le texte une fois pris lie l’ensemble des Etats dans leur mise en œuvre. « Nous avons aussi procédé à la présentation de plan stratégique 2011-2012 de l’organisation qui présente les vastes prioritaires que nous avons définis pour la gestion des ressources halieutiques de notre sous région et en même temps neufs projets qui doivent aider à la gestion durable de ces projets. Ces projets ont été présentés aux partenaires qui se sont engagés auprès de CPCO pour leur mise en œuvre », a-t-il révélé.


Les réflexions qui sont menées au cours des séance de travail visent à préserver les ressources halieutiques de la sous région en luttant contre les pêches illicites.


Max DALLY

Togoportail, toute l’informartion à votre portée

Advertisement