pub
Faits divers

Sale temps pour les trafiquants de drogue à la frontière Togo-Bénin (Sanvé-Condji).

Advertisement

Désormais les mules n’ont plus de chemin à la frontière togolaise. Deux trafiquants de drogue sont tombés dans les filets  de la Police Nationale Togolais à la frontière Togo-Bénin (Sanvé-Condji). Tous de nationalité nigériane, ces deux trafiquants en possession de 2,8 kg de méthamphétamine (une drogue de synthèse) ont été présentés à la presse le vendredi dernier à l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment au Togo.

 

Cette drogue  retrouvée  dans le  fonds de la  valise de ces trafiquants, a quitté Lagos pour un cap sur Accra où ils devaient le livrer. Il faut noter qu’ils ont été interpellés le 04 novembre 2012, à la frontière Togo-Bénin (Sanvé-Condji) par les agents de l’office présent sur les lieux. Il s’agit des nommés OPOUTE Frédérik 55 ans, chauffeur de profession et EMESIMJO Ikechukwu Alex 36 ans, vendeur d’appareils électroniques, tous de nationalité nigériane qui appartiennent à un réseau de trafiquants de drogue qui opèrent sur l’axe Lagos-Accra. Ils sont à bord d’une voiture de marque Toyota Camry d’immatriculation Lagos KJA 766 AS qui est saisie. 

« Les périodes de fin d’année sont des moments propices que les trafiquants de tous bords choisissent pour mener davantage leurs activités criminelles. Nous tenons à remercier une fois encore notre vaillante population pour sa franche collaboration avec les forces de sécurité. Nous l’exhortons à faire davantage afin d’aider les forces de sécurité à relever les innombrables défis sécuritaires de notre pays » a indiqué le Commissaire MAMAH Kassim Awal. En attendant les procédures judiciaires, les deux trafiquants sont provisoirement mis en garde à vue à  l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment au Togo.

 

Emmanuel Vitus Agbenonwossi

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement