pub
Santé

Premiers Echanges Nationaux sur la santé pour le bien être de la population togolaise

Advertisement

Dans le cadre des signatures du Compact en mai 2012 entre le gouvernement Togolais et les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, ayant pour objectif d’optimiser la mobilisation des ressources et leur gestion en vue de la réalisation du droit à la santé du citoyen togolais, le ministère de la santé en collaboration avec le groupe des partenaires organise, du 04 au 06 décembre à l’hôtel Eda Oba, les Premiers Echanges Nationaux sur la santé au Togo autour du thème : « Accès universel aux service de santé de qualité, ensemble relevons les défis. L’objectif visé par ces premiers échanges sur la santé est de contribuer à l’amélioration de la santé de la population togolaise par la promotion de la pratique constante du dialogue entre toutes les parties prenantes du secteur de la santé.

 

La santé de la population est un sujet de préoccupation majeure pour le gouvernement Togolais et surtout pour le ministère en charge de la Santé au Togo. A cet effet, il s’avère nécessaire selon le ministre de la Santé Charles Kondi AGBA, de donner une opportunité aux acteurs impliqués de dialoguer et de se concerter pour réfléchir et d’échanger sur les défis qui y sont liés, de s’appliquer au suivi et suivi-évaluation des performances, d’analyser la situation en termes de progrès dans les principaux indicateurs de santé notamment, ceux liés à la santé de la mère et de l’enfant, de s’investir en faveur de la planification opérationnelle harmonisée et de veiller au consensus sur les défis de l’agenda national et international de santé post 2015.

 

Pour renchérir les propos du ministre de la Santé, le Docteur Pierre M’PELE, Représentant de l’OMS au Togo, les Premiers Echanges Nationaux sur la santé au Togo est une occasion de faire une analyse des indicateurs retenus en matière de la santé des populations togolaises en 2012, de discuter en profondeur des questions posées par la mise en œuvre des Plans d’Action Opérationnels 2013 dans l’ensemble des districts sanitaires du pays surtout d’engager dans le dialogue participatif, des recommandations pour l’action autour des questions essentielles du renforcement du système de santé à savoir le financement de la santé, le médicament essentiel, la gouvernance et le choix de la nouvelle vision et de nouveaux objectifs à poursuivre après 2015.

 

Tout compte fait, ces premiers échanges généraux se pencheront sur les défis à relever pour l’amélioration de la santé de la population togolaise.

 

Prennent part aux séances de travaux près de 500 personnes issues de la présidence de la république, la primature, le ministère de la Santé, les agences de SNU, les ONG internationales, des représentants de la base ( agents de la santé communautaire et représentants de COGES), le secteur privé, la société civile, les confessions religieuses, les organisations professionnelles de la santé et associations des bénéficiaires (diabète, VIH/SIDA, drépanocytose), les médias et autres acteurs de la santé.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement