pub
International

Le Soudan et le Soudan du Sud dépassent plus ou moins leurs divergences

Advertisement

Ils y sont enfin parvenus. Les discussions du comité politique et sécuritaire conjoint entre le Soudan et le Soudan du Sud dans la capitale éthiopienne se sont achevées mercredi matin et les deux parties ont accepté d’organiser une autre réunion le 13 janvier à Addis-Abeba.

 

Les négociations ont permis de dépasser de nombreux différends“, a déclaré Abdul-Rahim Mohamed Hussein, ministre soudanais de la Défense et président du comité politique et sécuritaire, lors d’une conférence de presse.

 

Nous avons atteint un accord de 11 points représentant un programme de travail pour les prochaines négociations”, a-t-il ajouté. “Nous avons franchi tous les obstacles que nous rencontrions lors de nos réunions précédentes et nous sommes mis d’accord pour appliquer tous les points liés aux arrangements sécuritaires et réactiver les mécanismes pour établir la zone démilitarisée“.

Il a par ailleurs indiqué que les deux parties allaient immédiatement lancer l’établissement de mécanismes d’enquête et de surveillance pour la zone démilitarisée selon le plan présenté par le mécanisme de médiation de l’Union Africaine, réitérant l’approbation soudanaise de la nouvelle carte qui établit la zone Mille (14) comme une zone démilitarisée.

 

Le comité avait organisé deux précédentes réunions à Khartoum et à Juba sans s’entendre sur les mécanismes pour l’application de l’accord de coopération.

L’accord de coopération comprenait la rupture des liens entre l’Armée du Soudan du Sud et l’Armée de libération du peuple soudanais (SPLA)-secteur nord, la cessation des hostilités, le retrait des troupes de la frontière commune, la reprise du pompage de pétrole au Soudan du Sud via les territoires soudanais et l’ouverture de la frontière commune.

 

Khartoum a insisté pour appliquer les sujets liés à a sécurité en premier, et a demandé à Juba de démobiliser toutes les troupes du nord au sein de la SPLA au Soudan du Sud, y compris celles du Kordofan Sud et du Nil Bleu.

 

Firmin Teko Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement