pub
Justice

Le Ministère de la Justice en concert avec le PNUD se penche sur l’amélioration des conditions carcérales au Togo

Advertisement

Le projet de recours au volontariat pour un appui judiciaire aux groupes vulnérables en milieu carcéral vient d’être lancé ce vendredi 14 décembre 2012 à la prison civile de Lomé. L’initiative de ce projet vise à offrir une aide judiciaire aux groupes vulnérables en milieu carcéral en vue de désengorger les prisons et promouvoir l’état de droit.

 

Le dit projet est un projet pilote financé par le PNUD qui concerne la prison civile de Lomé et d’Aného. Selon M. Idrissou AKIBOU, Directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, le projet compte améliorer les conditions carcérales des détenus. Il penchera sur les dossiers des détenus qui sont laissés sous tiroir pendant très longtemps à libérer au moins 150 détenus qui remplissent les conditions requises.


Ces actions rentrent dans le défi majeur de l’Etat togolais en matière de la protection des droits Humains qui consiste à poser les fondements d’une justice indépendante, efficiente, accessible à tous, y compris aux populations vulnérables en milieu carcéral.


La mission est confiée au Ministère de la Justice et endossée par la direction de la prison civile de Lomé qui ont pour rôle de mettre en œuvre un mécanisme d’aide juridique en faveur des détenus.


Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement