pub
Société

Pèlerinage à la Mecque : Le président Faure aide 12 imams de Tchaoudjo

Advertisement

Ce lundi 8 octobre 2012, les musulmans qui ont les moyens entament le pèlerinage de Mahomet à la Mecque. Etant donné que le temps est dur pour tout le monde et que certains imams désireux ne peuvent effectuer le voyage comme le recommande le saint coran,  le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, vient de faire un geste humanitaire pour aider certains imams de Tchaoudjo. Ils sont au total 12 de la préfecture de Tchaoudjo à en bénéficier. La donation est composée de billet d’avion, des frais de séjour et d’argent de poche. La cérémonie de remise s’est déroulée à  la grande mosquée de Sokodé.

 

 

Ce geste humanitaire a pour rôle de permettre à ces douze responsables de la religion musulmane d’effectuer le pèlerinage à la Mecque dans de très bonnes conditions. En effet, le 5e pilier de l’Islam est on ne peut clair, religion du prophète Mahomet. Tous les musulmans qui ont les moyens doivent effectuer au moins une fois le pèlerinage dans leur vie avant de mourir. C’est donc un impératif que de faire  le pèlerinage à la Mecque, une tradition que respectent les musulmans de par le monde entier.

 


 El Hadj Batakpali Alkamatou Touré, l’imam central de Sokodé, entouré et du chef spirituel, Issa Touré, que cette grande prière s’est déroulée à la grande mosquée de Sokodé. Ils ont faire une prière en l’honneur du Chef de l’Etat, donateur, le gouvernement, bref les autorités du pays et la population. Ils ont imploré la bénédiction du Tout-Puissant sur le pays. Il y a eu lecture du Saint Coran pour agrémenter l’événement.

 


 Le Col Ouro-Koura Agadazi, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche,  natif de la localité, présent à la cérémonie de remise de ce don, a  exprimé une gratitude méritée au président de la République Faure Gnassingbé. Il n’a pas également manqué d’exhorter ses frères et sœurs de la préfecture  à entretenir la culture de la paix et de la tolérance. « Le seul combat qui vaille la peine d’être mené devrait être celui du développement de la préfecture en particulier et du Togo en général », a-t-il déclaré.

 

 

 Ce geste de bienfaisance de Faure Gnassingbé n’est pas le premier. On se souvient généralement qu’il a toujours répondu présent aux côtés  des fidèles musulmans dans les moments de jeûnes et autres.

 

La Rédaction

 
Advertisement