pub
International

Ghana / Délestage : La Noël 2012 s’annonce en noire pour les ghanéens

Advertisement

La planification du délestage quotidien par la Compagnie Ghanéenne d’Electricité (ECG) à Accra, la capitale ghanéenne, ainsi que dans les autres villes du pays n’est pas susceptible de s’estomper de sitôt. L’alternance, la coupure et la reconnexion du courant électrique pourrait se prolonger jusqu’en décembre 2012, un désagrément qui va affecter les fêtes de d’année.

 

Pour Charles Adeniji, le directeur général de la société  West Africa Gas Pipeline (WAPCo) qui s’est adressé la semaine dernière à la presse à Accra, il a révélé que le pipeline sera remis en service d’ici la fin de l’année. Les travaux de réparation du conduit gazoduc WAPCo qui est tombé en panne en mer en août dernier à Lomé au Togo sont donc toujours en cours.

 

Du problème de l’insuffisance du courant électrique au Ghana, il s’avère que la station de production de l’électricité d’Asogli a été obligée de se mettre au ralenti à cause du défaut d’approvisionnent en gaz. Cette situation a conduit l’ECG a rationalisé la distribution du courant dans le pays durant le mois de septembre dernier. Mais sans solution en vue, le délestage est reconduit jusqu’à la fin de l’année.

 

En rassurant la presse sur l’avancé des travaux de réparation du conduit gazoduc endommagé, Adeniji a déclaré que qu’il y a 90 pour cent de chance d’une reprise de la fourniture du courant avant la fin de l’année et 50 pour cent de chance que d’ici le mois de novembre les choses se stabilisent.

 

Des retombées de ce délestage prolongé, les modes de vie et les habitudes changent au jour le jour dans la capitale. Ainsi donc, les abonnés qui ont le courant dans la journée ou à défaut dans la nuit profitent au maximum pour leurs activités. Il en est par exemple des travaux de nuit pour lesquels bon nombre ne sont pas habitués.

 

Outre cette contrainte, les groupes électrogènes privés installés dans certaines maisons et usines troublent à longueur de journée et pire dans les nuits la quiétude des gens vivant aux alentours. Pour ne pas pénaliser des endroits avec le délestage continuel, la compagnie d’Electricité a conseillé aux clients de signaler à la Société les interruptions qui ne respecteraient pas le programme du délestage.  

 

Une fois que la réparation du gazoduc sera terminée, Adeniji assure qu’un forum sur la sécurité sous-régionale se penchera sur la possibilité de prévenir des pannes sur les installions.

 

CA


Togoportail, toute l’information à votre portée

 
Advertisement