pub
International

Crise de la zone euro : vers un accord sur la supervision bancaire

Advertisement

Bruxelles, la capitale de l’union européenne, abrite une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement du vieux continent sur comment trouver une solution pérenne à la crise de la zone euro. Les deux ténors de cette zone notamment la chancelière allemande Angela Merkel et le Président français François Hollande ont trouvé un compromis sur la supervision bancaire dans la zone euro.

 

Selon les termes de cet accord, la banque centrale européenne pourra débuter son travail de mise en œuvre du système tout au long de l’année prochaine. Ce sont les miracles des Conseils européens. Des pays aux objectifs différents, voire contradictoires, des heures de discussion et finalement tout le monde obtient satisfaction. La question de la supervision bancaire des banques de la zone euro en est une nouvelle illustration.


La France voulait aller vite et l’Allemagne voulait prendre son temps. Au final, la France obtient que le cadre légal soit fixé à la fin de l’année. Il a aussi été convenu que la Banque Centrale Européenne (BCE) pourra commencer à travailler à la mise en œuvre du système, pas à pas, tout au long de 2013, avec une application progressive aux 6 000 banques de la zone euro.
         

L’Allemagne obtient, quant à elle, que cette supervision bancaire ne soit pas effectivement en place avant plusieurs mois, sans doute début 2014. Au passage, quelques aménagements concernant le contrôle des banques régionales allemandes sont aussi prévus. A contrario, l’Espagne est oubliée et le débat autour de la  crise grecque au cœur des discussions. En effet, la Grèce était une fois de plus paralysée ce jeudi 18 octobre par des grèves et des manifestations. La situation sociale dans le pays a été abordée.

 

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement