pub
Politique

Marche du CST, les femmes seront cette fois-ci « habillées en rouge »

Advertisement

Le collectif « Sauvons le Togo » promet des lendemains encore mouvementés à Lomé et à l’intérieur du pays. Au cours d’une conférence de presse qu’il a organisé hier, le Collectif invite la population togolaise invité les togolais à une série d’activités qu’il a déjà entamé avec le bruit des casseroles même si ce mot d’ordre semble ne pas être suivi.

On retiendra pour l’essentiel de cette rencontre du collectif Sauvons le Togo avec la presse, la présentation d’une série d’actions qui se seront exécutées selon le programme suivant:

– Du 03 au 09 septembre 2012 : concert de casseroles et de tout instrument pouvant faire du bruit. Il s’agira, pour chaque togolais et chaque togolaise, de taper dans les casseroles tous les jours à 12 heures précises et pendant dix minutes pour faire du bruit afin de signifier aux gouvernants leur ras-le-bol.

– Le 20 septembre 2012 : marche des femmes habillées en rouge.

– Les 25, 26 et 27 septembre 2012 : Deckon 2 bis, marche suivie de sit-in à Deckon, pour dire, à haute et intelligible voix, avec détermination et engagement : « Faure doit partir ! Faure must go ! »

Le sit-in de Deckon sera précédé de veillées de prières, de meetings dans les quartiers périphériques de Lomé, à Kara et dans d’autres villes de l’intérieur du pays ainsi que d’autres actions dont les dates vous seront communiquées au fur et à mesure.

Le collectif est également revenu sur l’interpellation de l’ancien ministre de l’administration territoriale Pascal Bodjona, cité dans une affaire d’escroquerie internationale. Le CST estime que cette interpellation accentue « la violation des droits de l’homme et l’instrumentalisation de la justice » au Togo

Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement