pub
Justice

Loïck Le Floch Prigent, l’ex PDG de ELF toujours à la disposition de la justice togolaise dans l’affaire d’escroquerie internationale

Advertisement

Loïc Le Floch-Prigent a passé 06 heures d’horloge devant le juge d’instruction en charge de l’affaire d’escroquerie qui défraie la chronique actuellement dans la presse nationale comme internationale. Il s’agit d’une affaire d’escroquerie à la dimension internationale qui tourne autour d’une bagatelle somme de 48 millions de dollars dont l’enjeu consiste à servir de fond de transfert à un fonds de 275 millions de dollars appartenant au feu Robert Gueï, ancien président de la Côte d’Ivoire. Cette affaire oppose l’homme d’affaires togolais Bertin Agba à l’Emirati Abass Al Youssef  et implique l’ex ministre Pascal Bodjona actuellement mis sous mandat de dépôt et écroué depuis quelques jours à la gendarmerie nationale à Lomé.

 

L’ancien PDG d’ELF s’explique depuis lundi devant la justice togolaise suite à son extradiction de la capitale ivoirienne vers Lomé le samedi dernier. Suite à la première journée d’audience ce lundi, il a été inculpé pour complicité d’escroquerie pour son rôle supposé dans cette affaire.

 

«Mon client s’est expliqué sur les relations qu’il entretenait  avec les autres co-inculpés et quel a pu être leur rôle respectif », a indiqué l’un des avocats, Rustico Lawson Laté Banku. Selon ce dernier son client n’a pas été placé sous mandat de dépôt.

 

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement