pub
International

La France se prononce sur le Mali au Conseil de Sécurité

Advertisement

La situation du Mali intéresse toujours et suscite toujours de l’intérêt. Les dirigeants du Monde réfléchissent sur le sujet a new York. François Hollande a pressé, mercredi 26 septembre, le Conseil de sécurité de l’ONU, dont la France est membre, de se réunir « au plus vite ». Le président français souhaite qu’il examine sans plus attendre la requête du Mali, qui a sollicité de sa part un mandat pour une intervention militaire ouest-africaine. Le déploiement des troupes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) viserait à reprendre le nord du pays, aux mains des islamistes depuis mars 2012.

 

Il faut préciser que  c’est au cours d’une réunion consacrée à la crise sahélienne, qui se tenait en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, mercredi 26 septembre, que Hollande a indiqué que « la France demande au plus vite une nouvelle convocation du Conseil de sécurité de l’ONU pour examiner la demande malienne d’une force de stabilisation pour organiser la reconquête du nord Mali ».

 

Notons que François Hollande a ajouté que « ce qui se produit au nord Mali est une menace pour l’Afrique de l’ouest, le Maghreb, et c’est également un risque pour l’ensemble de la communauté internationale.

 

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement