pub
Tourisme

Journée Mondiale du Tourisme, le Ministre Padumhèkou TCHAO revient protection de l’environnement

Advertisement

A l’ occasion de la Journée Mondiale du Tourisme, célébrée tous les 27 septembre de chaque année dans le monde entier, le ministre togolais du tourisme, M. Padumhèkou TCHAO revient sur les objectifs de cette célébration délocalisée cette année à Kara qui sera à l’honneur d’un reboisement pour la protection de l’environnement en  concordance avec le  thème de célébration  de cette année choisit par les Nations Unies,  «Tourisme et énergie durable : propulser le développement durable».

Voici l’intégralité du message du ministre à la veille de la célébration

 

«Mesdames, Messieurs, 

Demain 27 septembre, le monde entier va célébrer la 32è édition de la Journée Mondiale du Tourisme. Instituée par l’Organisation Mondiale du Tourisme depuis 1979, la commémoration de cette journée est une occasion pour les Etats membres de programmer autour de cette date, des activités et manifestations diverses pour mettre en exergue l’évolution et l’importance du tourisme, un secteur économique et socioculturel en pleine expansion au niveau planétaire. 

L’année 2012 a été proclamée par l’Organisation des Nations Unies, année internationale de l’énergie durable. C’est pourquoi le thème retenu pour la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme de cette année est «Tourisme et énergie durable : propulser le développement durable». 


Les besoins de croissance économique pour le bien-être des populations exigent de par le monde des consommations de plus en plu: grandes d’énergie. 


Certaines sources, exigent la nécessité d’une maîtrise de leur exploitation et de leur utilisation, afin de ne pas mettre en danger la vie sur terre avec des conséquences incalculables pour les êtres vivants et l’environnement.

La problématique d’épuisement des ressources énergétiques et les menaces que font planer les centrales nucléaires appellent la communauté internationale à une réflexion globale et profonde sur la recherche et le développement des énergies renouvelables. C’est en ce sens que la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme de cette année sous le thème de l’énergie durable trouve toute sa justification.

 

Mesdames et Messieurs. 

Le tourisme occasionne des déplacements de personnes à grande échelle à travers le monde. Le voyage et le séjour de ces personnes dans les différentes destinations engendrent des prestations diverses sujettes à la consommation d’énergie. 

En 2011, 980 millions de touristes soit presque le 1/7 de la population mondiale ont voyagé de par le monde. L’industrie du tourisme et des voyages, tout comme d’autres secteurs d’activités, fait partie des consommateurs d’importantes quantités d’énergie. 

Il est donc important que les professionnels du tourisme et les touristes soient avertis de la problématique en vue d’adopter des stratégies innovantes et des comportements qui permettent de contribuer à trouver des solutions durables à l’enjeu énergétique mondial. 

Mesdames, Messieurs. 

Le tourisme au Togo, après les difficiles périodes des années 90, a amorcé une reprise que l’Etat et les opérateurs privés s’emploient à consolider d’année en année. En 2011, les arrivées de touristes ont franchi la barre des 300.000 visiteurs qui ont généré plus de 20 milliards de francs CFA de recettes hôtelières. Cette reprise du tourisme togolais est accompagnée d’exigences du développement durable pour qu’il puisse être véritablement l’un des piliers de croissance forte de notre pays tel qu’inscrit dans la deuxième génération du Document de Stratégie de Réduction de la pauvreté (DSRP II) en cours de finalisation. 

Le tourisme togolais doit désormais intégrer pleinement dans sa nouvelle progression la notion de durabilité. En matière énergétique, la notion d’économie et d’utilisation des sources renouvelables devra être la vision des professionnels du secteur. 

La volonté politique du gouvernement dans la recherche et l’utilisation d’énergies renouvelables sous la clairvoyante conduite du Chef de l’Etat, Son Excellence Faute Essozimna GNASSINGBE s’est déjà clairement affichée à travers l’adoption en conseil des ministres en avril dernier du décret autorisant la signature de la convention de concession pour la construction et l’exploitation du pare éolien Delta Wind Togo. 

La mise en couvre de ce projet novateur viendra à ici-me renforcer les capacités énergétiques de notre pays. 

Fort de cette volonté politique proactive du gouvernement, je voudrais ici féliciter et encourager les opérateurs touristiques privés, notamment les hôteliers qui ont adopté l’utilisation de cartes magnétiques, non seulement pour l’ouverture et la fermeture des portes des chambres, mais aussi et surtout pour l’activation et la désactivation automatique de tout le système électrique dans les chambres dès l’instant où l’on y pénètre ou qu’on en ressort. Cette méthode permet d’éviter la déperdition en énergie électrique lorsque le client est hors de sa chambre et d’en économiser également la consommation. Cette approche, combinée à l’utilisation d’ampoules économiques par opposition aux ampoules à incandescence, règle le problème de l’atténuation de la production de gaz à effet de serre préjudiciable à la couche d’ozone et d’utilisation abusive d’énergie électrique. 

Mesdames et Messieurs, 

Pour l’édition 2012, la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme a été délocalisée sur Kara avec au programme un camp de reboisement, la visite de certains sites touristiques, une découverte de l’art culinaire de la région et d’autres manifestations organisées à travers tout le pays. J’invite tous les opérateurs touristiques à se joindre à ces manifestations pour donner tout son sens à cette fête du tourisme.

C’est sur ces notes de synergie dans l’action de tous les acteurs du secteur et des partenaires pour la promotion d’un tourisme durable au Togo que je place la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme, édition 2012. 

Je vous remercie.»

 

Togoportail,toute l’information à votre portée

Advertisement