pub
Politique

Deux documents pour Contribuer au processus de réconciliation, une œuvre de la Plateforme Citoyenne Justice-vérité

Advertisement
La Plate forme Citoyenne Justice et Vérité poursuit sa politique de contribution au processus de réconciliation en cours au Togo. Elle vient d’élaborer deux documents.
 
 
L’un intitulé le Rapport de la CVJR expliqué aux Togolais comprend 4 parties et traite des violations des droits de l’homme au Togo de 1958 a 2005, du passé sombre qui continue de diviser. Cet aspect spécifique aborde l’ère des 3 présidents du Togo dont Sylvanus Olympio et Eyadema Gnassingbe.
 
 
Le second contient les sentiments et expressions des jeunes par rapport au processus. Il est intitulé “Pour une réconciliation durable au Togo, les Jeunes s’expriment”.
 
 
Les documents ont été rendus publics ce jeudi. Notons que dans la foulée de cette publication, la Plateforme exprime sa vive inquiétude sur la détérioration de la situation surtout que le pays est à la veille d’une échéance électorale qui est censée aboutir au choix de nouveaux élus locaux et des députés à l’Assemblée Nationale. Elle constate qu’une grande partie des revendications portées par les manifestants est contenue aussi dans les recommandations du rapport de la Commission Vérité Justice et Réconciliation.
 
 
Elle demande ainsi aux autorités de prendre des dispositions pour un début de mise en application de ces recommandations afin de contribuer à l’apaisement et a trouver un espace de concertation pour prendre en compte les revendications portées par le CST et l’Arc-en-ciel afin de favoriser le retour de la confiance et une gestion concertée du processus électoral à venir.
 
 
Firmin Teko-Agbo
 
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
Advertisement