pub
Société

Citoyenneté : Le respect du cortège funèbre, un geste rentré dans les oubliettes

Advertisement

Depuis des décennies, l’on note une dégradation, un non respect, voire une occidentalisation de plus en plus ascendante de la plupart de nos Us et Coutumes. Parmi ces pratiques en voie de disparition, on note le respect réservé aux cortèges funèbres que l’on rencontre tout les jours sur les routes et rues de nos villes et campagnes. Un détour sur le sujet en vaut la peine.

 

Il faut noter que depuis la nuit des temps, le respect du cortège funèbre constitue un dernier geste d’estime, de compassion, de respect et un signe d’au revoir pour le défunt qui est en route pour l’inhumation loin de ce monde, la mort étant une cessation irréversible de la vie, un changement complet de l’état d’un être humain en perte de ses caractéristiques essentielles et que l’on ne pourra plus revoir.

 

 Il est donc primordial de préserver cette culture de respect partagé et d’affection des un des autres car nul ne choisit sa mort, ni l’heure ni le lieu. Le vrai contact entre les êtres ne s’établit que par la présence muette, par l’apparente non-communication, par l’échange mystérieux et sans parole qui ressemble à la prière intérieure signe de l’estime qu’on a pour son semblable homme. Perdre quelques instants devant un cortège funèbre ne pourra pas nous ôter tout nos acquis où tout ce que nous aspirons conquérir sur cette terre.

 

Emmanuel Vitus

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement