pub
International

Ghana : Les 20 mots de Naadu à son défunt mari Atta Mills

Advertisement

Madame Ernestina Naadu Mills, la veuve du défunt Président ghanéen John Atta Mills, a en hommage à son mari, exprimé en une courte pensée constituée de vingt mots mais avec beaucoup d’égard l’homme qu’en plus d’elle, le Ghana, l’Afrique et le monde ont perdu.

Cet hommage en raison de sa brièveté, au delà de sa portée, a retenu l’attention de l’assistance ayant pris part au service funèbre le 10 août dernier à Accra comme étant l’un des plus courts hommages à être exprimé à Atta Mills par la multitude qui a signé le livre de condoléance en mémoire du disparu.

Pour extérioriser, mieux immortaliser ses adieux à son mari Atta Mills, l’homme qu’elle connait mieux que quiconque, Ernestina Naadu a arraché quelques mots au silence dans lequel le deuil l’a plongé depuis le 24 juillet dernier, jour où le Président a rendu l’âme à l’Hôpital Militaire 37 d’Accra.

Des pages du livre de condoléance et en arrivant sur celle dont elle a signé, Ernestina Naadu a écrit selon la traduction française ce qui suit « Fiifi, tu as été une bénédiction pour moi mais aussi pour le Ghana, l’Afrique et le monde. Merci. Repose dans la paix du Seigneur ».
En accord avec le protocole et en guise de respect à son mari, Ernestina Naadu s’est rendue tôt dans la matinée du vendredi 10 août à la salle du banquet du State House, le siège du gouvernement ghanéen, lieu où a été exposé le corps pour rendre non seulement un dernier hommage à Atta Mills mais aussi pour le revoir pour une dernière fois.

Depuis donc la fin d’après midi du vendredi dernier, le corps du Président John Atta Mills repose dans le Geese Park, baptisé pour la circonstance «Asomdwee Park » en entendez le parc de la paix, un lieu situé non loin du Palais présidentiel à Osu et qui devra à l’avenir accueillir les restes de tous les Chefs d’Etat ghanéens à retourner dans la poussière.

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement