pub
International

Ghana : Le Président John Mahama fait un avis de décès à Cape Coast

Advertisement

Le nouveau Président ghanéen John Mahama a officiellement informé le samedi 28 juillet dernier à Cape Coast le Conseil régional des Chefs traditionnels du centre Ghana que le Président John Atta Mills n’est plus.

Expliquant les motifs de ce protocole purement africain, le Président John Mahama a déclaré que quand bien même que les ghanéens et les gens dans le monde aient appris la disparition du Président du Ghana, le gouvernement a décidé comme l’exige la tradition d’informer les Rois de la disparition d’Atta Mills, lequel est originaire de la région.

Le deuil qui a frappé le Ghana depuis le 24 juillet dernier, jour du décès brusque d’Atta Mills continue de peser sur les ghanéens et plus durement les gens de sa région natale, lieu où les gorges restent nouées et les regards épris de tristesse.

Pour apporter la déchirante nouvelle à la terre qui a vu naitre le défunt en ce moment où les dieux de la technologie ont fait ventiler la triste nouvelles jusqu’aux confins du Ghana, il a fallu recourir au protocole traditionnel pour ne pas déroger à la règle. Expliquant sa démarche en parabole envers les gardiens des us et coutumes, John Mahama a estimé que «je sais que vous aviez appris la nouvelle, mais au Ghana et en Afrique, nous avons nos traditions et nous devons les suivre formellement pour vous informer que votre fils que vous avez autorisé à servir le pays avec nous a disparu malheureusement dans le village. C’est une grande perte pour nous au Ghana, en Afrique et dans le monde».

Après que le message ait été transmis aux Chefs pourtant délivré en leur présence, Sa Majesté le Omanahene d’Oguaa, Kwesi Atta II Osabarima, a répondu au Président John Mahama que «parfois les choses se passent de cette façon en rapport avec le destin. Maintenant que nous avons appris aujourd’hui qu’il n’est plus, nous allons prier Dieu de garder son âme».

Après l’annonce de cet avis de décès de protocolaire, le Président a mis le cap sur la résidence du défunt Atta Mills pour présenter ses condoléances à la famille éplorée et l’informer officiellement du programme funéraire qui se déroulera du 8 à 10Août 2012 à Accra. Il a solennellement demandé à ses hôtes qu’ils ont certes perdu un cher fils mais de l’accepter lui aussi comme un des leurs. Eu égard aux remords et la nostalgie qu’éprouvent les ghanéens depuis la disparition d’Atta Mills, le nouveau Président a conclut qu’on ne réalise la valeur d’une chose ou d’un être que lorsqu’on l’a perdu.

L’enterrement du feu Président Atta Mills aura donc lieu le 10 aout prochain à la Flagstaff House, le site du nouveau Palais Présidentiel à Accra, lequel est situé sur la route internationale qui mène vers Lomé, la capitale du Togo.

C.A.

Advertisement