pub
Economie

Le 5è Forum ouest africain de la bonne gouvernance d’entreprise débute à Lomé

Advertisement

Responsables de patronats, opérateurs économiques et chefs d’entreprises de l’espace UEMOA sont à Lomé la capitale togolaise depuis mardi 26 juin 2012. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du 5è Forum ouest africain de la bonne gouvernance d’entreprise. Inciter l’émulation et la compétitivité des entreprises au sein de la zone économique, établir des plans de convergence sur les thématiques de gouvernance dans la zone communautaire sont entre autres les objectifs de ce forum organisé par le cabinet Afrique Consulting Group dont le lancement officiel a été présidé par un représentant du ministre du commerce du Togo.

Les entreprises africaines s’outillent pour répondre aux besoins de l’heure. Le 5ème Forum ouest africain de bonne gouvernance d’entreprise qui se déroule à Lomé met un accent particulier sur « l’Indice Africain de bonne gouvernance (IAGCG) » qui est l’outil proposé pour appuyer les normes de convergences des économies africaines. Selon les explications de M. Kaglan Sitsopé, expert en bonne gouvernance d’entreprise, l’IAGCG « permet aux entreprises de pouvoir calculer facilement leur score de gouvernance et les interpréter en fonction du niveau de score obtenu, d’aider les gouvernements africains à consolider la croissance économique par la solidité des entreprises opérant sur le territoire, à aider les banques à réduire leurs risques de crédit et de portefeuille, d’aider les agences multilatérale à garantir leur retour sur investissement ».

Certaines entreprises togolaises ont compris l’importance des audits internes et l’ont adopté même si les résultats ne sont pas totalement satisfaisants, il faut souligner qu’elles sont sur la bonne voie et méritent d’être encouragées. Pour ce faire quatre d’entre elles seront récompensées à la fin du forum. Il s’agit de la Société Nationale des Phosphates du Togo (SNPT), qui est dans la dynamique de la bonne gouvernance, de la Société des Postes du Togo (SPT), du Port Autonome de Lomé qui recevra le prix de l’innovation organisationnelle et la Société Aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT).

Rappelons qu’au cours de la rencontre initiée par cabinet Afrique Consulting Group, le représentant du ministre du commerce a retracé les reformes entreprises en matière de transparence et de gestion des finances publiques par le Togo.

Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’information à votre portée!

Advertisement