pub
Enquêtes & Interviews

Ghana : Crash du cargo Allied Air à Accra, le pilote Rawlings fustige l’équipage de l’avion

Advertisement

L’ancien Président ghanéen Jerry John Rawlings, pilote de l’Armée de l’Air de son état, déclare qu’il n’a pas été surpris d’apprendre qu’un avion qui devrait atterrir d’urgence à l’Aéroport International de Kotoka (KIA) le week-end s’est écrasé. Pour Rawlings, ce crash est du au manque de jugement et aux pauvres compétences du pilote de l’appareil qui n’a pas su analyser les signes du temps. L’ex chef de l’Etat a fait cette révélation à Aflao le dimanche 3 juin dernier au cours de la célébration du 33e anniversaire de la Révolution du 4 juin qui a vu sa libération en 1979 par de jeunes soldats de l’Armée Ghanéenne.

On était le samedi dernier 2 juin 2012, quand toute la ville d’Accra fut secouée par un bruit assourdissant dans les environs de l’aéroport. Le cargo de la compagnie Allied Air qui a tenté d’atterrir à 19 heures, a raté la piste et a franchi alors la clôture. Il a engagé sa course en direction de la ville précisément sur la route du Camp Burma près du village islamique de Hadj, lieu où les musulmans font escale avant le départ pour pèlerinage à la Mecque.

Parlant des conditions ayant entrainé un tel drame à ses partisans à Aflao, Rawlings a révélé son analyse de la situation. L’ex-Président, lui-même un pilote chevronné, dont l’avion a atterri peu avant l’accident, a déclaré que le pilote aurait pu choisir de ne pas atterrir en raison des mauvaises conditions météorologiques. Il a par ailleurs ajouté que le pilote de l’avion à bord duquel il avait regagné Accra cette nuit, a aussi affronté les mêmes problèmes mais il a réussi à atterrir en toute sécurité sans trop de difficulté.

Pour toute conclusion, Rawlings dira à ses fans que «le temps était tel qu’il s’agissait d’un véritable test…. je suis un pilote et je sais ces choses …. Vous ne saurez jamais la qualité du pilote qui vous conduit jusqu’à ce qu’une urgence se produise».

En attendant de savoir un peu plus sur les causes de ce crash, les autorités ghanéennes sont entrain de mettre en place une équipe d’enquêteurs pour investiguer sur les faits. Officiellement l’accident de ce Boeing a fait 10 morts et causé d’importants dégâts matériels.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement