pub
Sport

Drame de Lungi : les familles des victimes dans la suite d’une probable indemnisation

Advertisement

Le 03 juin 2007, l’équipe des Eperviers du Togo était frappée par une tragédie suite à un accident de l’hélicoptère qui ramenait à l’aéroport de Freetown le ministre des Sports du Togo, Richard Attiopé, certains des dirigeants de la Fédération togolaise de football et des supporters. L’hélicoptère MI-8 assurant la liaison entre Freetown et Lungi, Paramount Airlines, s’est embrasé alors qu’il s’apprêtait à effectuer son atterrissage. Il s’était écrasé à l’atterrissage avec un bilan bien triste. 22 morts, dont 13 Togolais.

A quelques jours du 5ème anniversaire de ce malheureux évènement, le Chef de l’Etat Sierra Léonais a décidé d’indemniser les victimes du drame. C’est au terme d’une séance de travail avec la délégation togolaise conduite par le ministre des Transports Ninsao Gnofam que cette information a été annoncée par la voix de Mme Ebun Jusu, chef de la diplomatie Sierra Léonaise.

De retour, la délégation dont font partie également le ministre Togolais des Sports Christophe Tchao et de Me Dodzi Apevon, l’avocat des familles des victimes, elle a assuré que l’Etat de Sierra-Leone allait étudier les modalités d’indemnisation pour réparer les tords. Selon Me Dodji Apévon, l’avocat des victimes, une équipe technique de la Sierra Leone est attendue à Lomé, les jours à venir pour étudier les modalités pratiques.

Rappelons que par la suite ç ce drame, d’autres évènements malheureux ont plombé les ailes des Eperviers qui ne sont pas encore sortis des difficultés et les occasions de victoire de l’équipe nationale sont devenues sont presque nulles. Le 03 juin prochain, marquera le 5ème anniversaire du drame de Lungi.

A l’occasion de cette journée de recueillement et de souvenir aux disparus de Lungi, les autorités et les dirigeants du football togolais doivent se sentir interpelés à s’appesantir sur le problème du football togolais en œuvrant véritablement pour la relance du football togolais qui depuis quelques moments vacille et est confronté aux pesanteurs et amalgames l’empêchant d’émerger. Ceci pour rendre réellement hommage aux patriotes togolais qui ont perdu leur vie pour la cause du football togolais en particulier et du sport en général.

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement