pub
Faits divers

Drame au sein d’une famille togolaise vivant en Allemagne

Advertisement

Le jeune X 16 ans, avait poignardé sa mère à mort dans leur appartement. Le frère 13 ans, revenu de l’école l’après-midi trouva la mère couverte de sang dans le salon de l’appartement au troisième étage de l’immeuble. A côté d’elle, se trouvait l’arme du crime: «un couteau de cuisine ordinaire, tel qu’il existe dans chaque foyer». a déclaré le porte-parole de la police Rudolf Bauer Göppingen. Immédiatement alerté, le médecin d’urgence n’a pu que confirmer la mort de la mère de trois enfants.

Le fils avait admis avoir poignardé sa mère après un précédent différend. La famille de cinq membres a vécu pendant des années dans le district de Göppingen. Leurs trois enfants de 18, 16, et 13 ans sont nés là-bas.
L’enfant de 16 ans est connu, non pour des infractions violentes, mais plutôt pour son calme et le respect envers ses pairs.

Au soir de jeudi, une Commission Spéciale de 25 membres a lancé une enquête criminelle à Göppingen. Pendant le premier interrogatoire le suspect, qui avait une blessure à la main, a donné des informations contradictoires. Il fut arrêté et écroué tard dans la nuit le même jour. L’audition s´est poursuivi le vendredi matin. Le suspect est finalement passé aux aveux. Il a admis avoir poignardé sa mère à plusieurs reprises. A côté du corps se trouvait l’arme du crime sur le sol du salon. Le corps a été autopsié le vendredi matin. Le meurtre fait suite à une dispute qui avait éclaté entre l´enfant et sa maman le matin, avant son départ pour l´école. A la demande du procureur et suivant la décision du tribunal de district d’Ulm une garde à vue a été prononcée à son encontre.

Voici un extrait du témoignage de l’un de leurs proches fréquentations :

Personnellement, je connais cette famille, depuis 1994.
A l’époque, il fréquentait une église chez nous à Böblingen, et leur fils ainé (18 ans) n’était pas encore né. Nos deux familles se rencontrent souvent dans de diverses occasions.

Samedi 15 avril dernier, le garçon en question et son frère faisaient parti des invités de ma fille qui fêtait son anniversaire. Comme on ne voulait pas qu’ils rentraient seuls cette nuit, on a jugé qu’ils passent la nuit chez nous. Le 16 Avril, le couple est venu chez nous les chercher. Un couple qui se respecte et les enfants ont reçu une bonne éducation et la peur du Christ. Bref, les enfants sont bien rentrés dans le moule famille.

Cette famille assiste dimanche après dimanche au service religieux, et prend une part active á la vie de leur communauté. La manière de vivre de cette famille nous le confirme. Jusqu’a présent, on a rien compris et nous sommes sans voix. Le corps á été exposé le 17 mai, á Stuttgart. Toutes la Communauté Togolaise, la Communauté Africaine et autres étaient présentes. Le corps a été rapatrié dimanche le 20 Mai sur Lomé.

Nous nous demandons, comment cela a pu se produire dans une famille si chrétienne ?
Est ce que cela nous indique que la sécurité absolue d’un individu n’existe pas, même au sein de nos familles?
Moi j’écarte l’effet de la drogue et la police n’avait pas fait écho á ma connaissance. Est ce que cet enfant était possédé ?
Pour l’instant, nos interrogations demeurent sans réponse.

Nous vous demandons, d’être en prière tous les jours pour cette famille, Surtout pour l’enfant qui á commis ce crime, car tôt ou tard il sortira de la prison, va regretter son acte et pleurera sa maman disparue.

Roger Soglondey

Advertisement