pub
Culture

Littérature togolaise / A lire : « Edem Kodjo, un homme, un destin »

Advertisement

Nul n’est Jamais prophète dans son pays dit-on. Une Biographie de l’ex-Patron de la primature Togolaise Edem Edouard Kodjo, vient de paraître en Côte d’Ivoire sous le titre de : «Edem Kodjo, un homme, un destin». Le livre, une coédition de NEI-CDEA, Fraternité Matin et Présence africaine, est écrit par l’écrivain ivoirien Venance Konan. Cet homme Après un doctorat en droit, fut journaliste à Fraternité Matin (le grand quotidien de Côte d’Ivoire), rédacteur en chef puis chef du service de communication de l’Assemblée nationale ivoirienne.

Redevenu journaliste, Venance Konan fut un moment contraint de s’exiler au Sénégal pour échapper aux foudres du pouvoir. Romancier et auteur très connu dans son pays, nouveau directeur de Fraternité Matin depuis l’arrivée d’Alassane Ouattara. La biographie d’Edem Edouard Kodjo n’est pas sa première expérience. Il est auteur de plusieurs livres dont le dernier en date est les Catapilas, ces ingrats.

Cette biographie, dont on procédera à la dédicace dans les prochaines semaines, est le point de vue d’un intellectuel ivoirien sur l’un des hommes politiques togolais les plus connus à l’échelle internationale. Le livre fera matière à débat, Edem Kodjo, cet icône intellectuelle qui transcende nos frontières y parle de sa vie politique et aussi de la lutte d’ascension à la primature dans les années 90. Il va y avoir débat.

Notons juste que le Premier ministre de la Transition, Joseph Kokou Koffigoh, dit à propos d’Edem Kodjo qu’il le «fait penser à l’Albatros de Baudelaire. Il a de grandes ailes, il vole très haut, il voit ce que les autres ne voient pas, mais au sol, sa noblesse n’apparaît plus et les gens se gaussent de lui. L’Albatros est fait pour voler haut. C’est comme cela que je vois mon frère Kodjo».

Edem Kodjo (né Édouard Kodjovi Kodjo le 23 mai 1938 à Sokodé, Togo) est une personnalité politique togolaise. Premier ministre du Togo du 23 avril 1994 au 20 août 1996 et du 9 juin 2005 au 20 septembre 2006.

Edem Kodjo arrive en France à la fin des années 1950 et s’inscrit à la faculté des sciences économiques et de gestion à Rennes. Il est ensuite diplômé de l’École nationale d’administration française (promotion Blaise Pascal, sortie en 1964).

De 1969 à 1971, il a été un des dirigeants du Rassemblement du Peuple Togolais (alors parti unique). Il a été ministre de l’économie, puis des affaires étrangères dans les années 1970.

Sur le plan international, il a été gouverneur du Fonds monétaire international de 1967 à 1973 et secrétaire-général de l’Organisation de l’unité africaine de 1978 à 1983. A la tête de cette organisation continentale, il fit face à la crise du Sahara occidental, et fut à l’origine du Plan de Lagos.

Démocrate convaincu, il s’oppose à l’autoritarisme croissant dans le parti unique RPT vers la fin des années 1970. Pour contrer son prestige, le général Eyadema, s’opposa à son action à la tête de l’Organisation de l’Unité Africaine. Au terme de son mandat à la tête de l’OUA, Edem Kodjo s’exila en France. Au début des années 1990, à la pointe du combat pour l’avènement d’une démocratie multipartite, il créa l’Union Togolaise pour la Démocratie.

Candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 1993, il boycotta finalement le scrutin. Il devient premier ministre l’année suivante après une victoire aux élections législatives. Après son départ de la primature en 1996, il renforça son parti grâce à la fusion avec 3 autres partis d’opposition et créa la Convergence Patriotique Panafricaine. Le 9 juin 2005, le président Faure Essozimna Gnassingbé l’appelle pour former un gouvernement et rétablir le calme dans le pays suite aux troubles survenus après la mort de Gnassingbé Eyadema.

Edem Kodjo est également auteur de nombreux ouvrages dont Et demain l’Afrique, L’occident, du déclin au défi, Au commencement était le glaive et Lettre ouverte à l’Afrique cinquantenaire. Il a été aussi l’Invité d’honneur à la journée mondiale de la poésie au Togo le 21 mars dernier.

Emmanuel Vitus Agbenonwossi

Togoportail, toute l’info à votre portée

lettre_ouverte_1_.jpg

Advertisement