pub
International

France présidentielle : La salle Paris Bercy a connu ce dimanche une grande mobilisation marquant la fin de l’étape parisienne de la campagne de François Hollande

Advertisement

François Hollande, candidat pour le second de l’élection présidentielle en France, a du vent en poupe. Le candidat socialiste vient de vivre une journée de campagne sublime à Paris à la salle mythique du Palais de Bercy. François Hollande qui a fait salle comble ce dimanche après midi du 29 avril.

Il s’agit du dernier meeting parisien tenu au Palais omnisports de Bercy. A une semaine de la tenue du second tour, le 06 mai prochain, impressionnante a été la mobilisation de ses 20 000 fans qui ont dégagé une chaleur d’enthousiasme, de ferveur généralisée tout au long du meeting. Rassemblement, le mot d’ordre de ce meeting a été joué dans une parfaite illustration et dans toute sa teneur autour des valeurs de la France: Liberté, Egalité, Fraternité.

Le discours du candidat n’en a pas du tout fait ombrage à ce détail essentiel. Dans un style enclin à la simplicité, à la sincérité et à l’humilité qu’on lui connait, François Hollande a prononcé un discours de fraternité qui vient galvaniser les électeurs de plus en plus acquis à sa cause, selon les estimations des sondages. Mais le candidat reste méfiant de la douceur suave des enquêtes d’opinion et de l’euphorie des ambiances. Il ne manquera pas de s’adresser aux militants du front National dont leur cause et leur aspiration lui sont bien connues et donc non sensible à leurs préoccupations.

A cette grand-messe au cours de laquelle la marseillaise a résonné fort comme un signe annonciateur de l’euphorique l’ambiance exceptionnelle célébrant son accession à la magistrature suprême au soir du 06 mai, François Hollande a bénéficié de la présence très appréciée des écologistes Eva Joly, Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé mais aussi Corinne Lepage, ancienne ministre d’un gouvernement de droite.

Est-ce le début d’un nouvel destin pour le candidat socialiste qui ces derniers temps a beaucoup gagné d’assurance et de bonne note de confiance comme s’il avait déjà intériorisé les fonctions de chef de l’Etat? Ce destin se trouve dans les mains des Français à qui revient la décision de lui confier ou non l’avenir de la France dans les 5 prochaines années. Et il leur reste une semaine pour faire leur choix.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

francois-hollande-en-meeting.jpg

Advertisement