pub
Culture

Le film documentaire ”La danse du feu T’bol” vend via Internet la culture togolaise à l’international : Une chef d’oeuvre du Togolais Bill Ouro-Kouro

Advertisement

Le Togo foisonne tout au long de ses 650 Km, d’une épuisable diversité de pratiques folkloriques en chants et danses rimant avec harmonie à la beauté touristiques du pays. De ces formes d’expressions des richesses et valeurs culturelles du Togo, s’inscrit la danse du feu encore appelé T’bol, une danse qui se pratique en pays Bassar, localité située au Nord Ouest du Togo à environ 450 Km de Lomé. Il fait désormais l’objet d’une réalisation de film documentaire, sous la touche artistique du Togolais Bill Ouro-Koura, Artiste, Manager Entrepreneur Culturels

Dans l’esprit de sauvegarder et de promouvoir la danse de feu T’bol en pays Bassar, et enfin de lui éviter une disparition certaine et regrettable, cette pratique culturelle et ancestrale a fait l’objet d’une fiction documentaire de 26 minutes. Le réalisateur de ce chef d’œuvre qui n’est pas à sa première dans le domaine, est Bill Ouro-Koura. Titulaire d’une maitrise en science économique, et d’un DESS en Entreprenariat et Management Culturels, il a également réalisé «les contes et proverbes du Togo» en plusieurs langues.

Ces atouts folkloriques véhiculent des rythmes et danses qui donnent lieu à des manifestations vivantes et colorées qui sont pour le visiteur de passage, des occasions d’apprécier les valeurs de la diversité culturelle du pays. C’est pour tout justement mettre en exergue les spécificités inhérentes à cette pratique et lui assurer une diffusion massive hors des frontières togolaises, qu’est réalisé ce documentaire qui relate les origines, la manifestation et la transmission de cette danse mystique qui fait la fierté des Bassar et de tout le Togo, soutient Bill Ouro-Koura.

Le projet initié par la commission nationale togolaise de l’UNESCO est exécuté par le CRAC (Centre Régional d’Action Culturel), et financé par l’UNESCO.

«Pendant le T`bol, les danseurs dans un rythme endiablé passent tour à tour poser les pieds nus directement sur bucher qui crépite» a confié le réalisateur.

Pour apprécier les différentes facettes de cette danse particulière, activez la page vidéo suivante ::

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’info à votre portée

Advertisement