pub
Sport

Ghana : L’ex entraîneur des Black Stars fait monter les enchères après son licenciement

Advertisement

L’ex entraîneur des Black Stars du Ghana, Goran Stevanovic, demande à la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) de lui payer une somme 820.000 euros (1,08 million de dollars) équivalant au montant de son salaire de 24 mois en dédommagement à la rupture de son contrat par la Fédération le lundi dernier à Accra.
Apres avoir rejeté le dédommagement de trois mois proposé par la GFA, Stevanovic dont le contrat devrait s’expire en février 2013, donne un délai de deux semaines à la Fédération pour s’exécuter faute de quoi il fera dégénérer l’affaire.

Le feuilleton Stevanovic poursuit ses surprises au Ghana et personne ne sait pour l’heure le dénouement. Après trois semaines de vaines rencontres avec l’intéressé, la Fédération a décidé le lundi 19 mars dernier de remercier l’entraîneur pour résultat insuffisant mais surtout pour avoir échoué de remporter la dernière Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2012.

Sitôt après le licenciement, l’avocat de l’entraineur a alerté la FIFA que Jordan Anagblah, le Vice-président de la Fédération ghanéenne, a déclaré que d’autant plus que le contrat de Stevanovic est résilié, ils ne peuvent plus assurer sa sécurité et qu’il pourrait faire l’objet d’attaques de diverses natures qui ne sauraient être empêchées sur le territoire ghanéen. L’avocat a donc demandé à la FIFA d’intervenir auprès de l’Etat ghanéen pour protéger son client.

Réagissant à la suite de cette alerte, Jordan Anagblah a rejeté les propos que l’avocat de Stevanovic lui a attribués prétextant que la réunion s’était achevée en de bon terme avec l’ex entraîneur et que celui-ci demeure toujours leur ami. Et pour se faire entendre, le Vice-président a aussi a appelé la FIFA à écouter les autres parties dans cette affaire.

Mais ce qui fait la une aujourd’hui, c’est le dédommagement de deux ans qu’exige l’entraîneur. Stevanovic avait signé un contrat de deux ans en Janvier 2011 avec la vision de conduire le Ghana à la Coupe Afrique des Nations 2012 et 2013 pour un salaire mensuel de 30.000 euros soit une somme de près de 20.000.000 F cfa. La Fédération avait la possibilité de prolonger le contrat de Stevanovic pour deux autres années supplémentaires avec une augmentation de 25 pour cent de son salaire.

En attendant que les deux parties accordent leur violon sur ce problème qui ajoute un plus au tourment qui secoue le football ghanéen, la gestion des Black Stars est provisoirement confiée à l’entraîneur adjoint Akwasi Appiah.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement