pub
Politique

Ghana : La candidate Akua Donkor se présente comme le successeur du Président Atta Mills

Advertisement

Akua Donkor, la seule femme candidate déclarée pour l’heure pour la présidentielle de 2012 au Ghana, déclare qu’elle va damer le pion au candidat Akufo Addo du principal parti de l’opposition NPP pour succéder au Président John Atta Mills. Pour Akua Donkor qui s’est exprimée à Accra dans une interview avec nos confrères de « Daily Democrat », le pouvoir et l’opposition ont déçu le peuple. De ce constat d’échec, elle promet que si la chance lui échoit à l’issue de la présidentielle, elle mettra en valeur les ressources pour révolutionner l’économie du Ghana.

Lentement et surement la candidate Akua Donkor confirme ses ambitions présidentielles. Après avoir crée un le Parti Ghanéen de la Liberté (GFP) pour soutenir sa propre candidature annoncée l’année dernière, elle passe à l’offensive.

De la gestion alternée du pouvoir entre le Congrès National Démocratique (NDC) au pouvoir et le Nouveau Parti Patriotique (NPP), opposition, la dame qui espère diriger le Ghana dès le 07 janvier 2013 estime que ces deux partis ont pillé les caisses de l’État au profit de leur propre confort. Cette mauvaise politique basée sur la corruption en haut lieu a selon elle, engendré une pauvreté qui a englouti la société ghanéenne.

En partant des faits précis, la présidente du parti GFP affirme que le Ghana possède diverses ressources naturelles comme l’or, le manganèse, le cacao, la bauxite, le diamant, les terres arables et surtout le pétrole entre autres mais le NPP et le NDC n’ont pas réussi à utiliser ces ressources pour améliorer le quotidien des Ghanéens.

Pour redresser la barre, la candidate promet qu’une fois arrivée au pouvoir, son administration mettra en œuvre une bonne politique qui verra un partage équitable du gâteau national tout en offrant une éducation gratuite et la promotion des soins de qualité à la population.

Agée de 60 ans, outre l’Ashanti sa langue maternelle, la candidate Akua Donkor à la différence des autres candidats ne s’exprime pas en anglais. Selon son avis, cette particularité n’est pas un handicap car elle espère recourir aux services d’un traducteur chaque fois qu’elle aura à discuter avec des missions étrangères.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement