pub
Economie

Togo : Signature d’un contrat de prise de participation et d’une convention de prêt au siège de la BOAD

Advertisement

Au siège de la Banque Ouest Africaine pour le Développement (BOAD), il s’est tenu une cérémonie de signatures de deux documents notifiant l’appui de la BOAD en faveur de deux projets importants de développement. Il s’agit notamment de la signature d’un contrat de prise de participation d’une part et de celle d’une convention de prêt d’autre part. C’était le 08 février dernier à Lomé, la capitale togolaise.

Aux termes des dispositions de la convention de prise de participation, la BOAD consent une somme de un milliard (1.000.000.000) souscrit au capital social de la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) au Sénégal. Une banque en création qui a besoin de dix milliards(10.000.000.000) de FCFA pour démarrer ses activités.

La BOAD a accepté souscrire à ce projet parce qu’il cadre avec sa stratégie d’intervention en faveur du secteur privé pour la promotion des petites et moyennes entreprises (PME) des pays de l’UEMOA.

La création de la BNDE contribuera inéluctablement à apporter une réponse au manque de financement de PME sénégalaises.
Par cette convention de financement, le montant total des cours de la BOAD en faveur du secteur privé au Sénégal s’élève à 98.792.000.000 FCFA.

C’est le Vice- Président de la BOAD M. Bassary Touré qui a signé le document pour le compte de son institution. Pour la BNDE, c’est Mme Ndeye Khady Gueye, Administrateur Directeur Général qui a paraphé le document.

En ce qui concerne la signature de la Convention de prêt, elle est intervenue entre la BOAD et la Société Ivory Cocoa Products S.A. Soit un montant de 2,5 milliards de francs CFA pour le financement partiel de l’implantation d’une usine de transformation de fèves de cacao à San Pédro en Côte d’Ivoire.

Ce projet est justifié par les considérations liées à l’existence d’un marché porteur pour le cacao ivoirien et ses produits dérivés puis de l’existence de la matière première en quantité suffisante en Côte d’Ivoire, grande productrice de cacao en Afrique. Si ce projet se réalise, il pourra contribuera à l’amélioration du taux de transformation local en Côte d’Ivoire dont le niveau actuel estimé à 35% peut être porté à 50% à l’horizon 2015.

Le financement du projet ivoirien porte à 185.200.000.000 de FCFA l’engagement de la BOAD au titre du financement du secteur privé en Côte d’ Ivoire.

Les documents sont paraphés du côté de la BOAD par son Vice-président M. Bassary Touré et par le Président Directeur Général de la société Ivoiry Cocoa Products S.A , M. Ismaël El Khalil.

John Abalo Takou pour Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

boad_photo_2_.jpg

Echange de documents entre M.Khalil ( à gauche ) et M. Touré ( à droite).

Advertisement