pub
Société

La bonne leçon du syndicalisme de M. Agonglovi Mathieu

Advertisement

Au cours du 8ème congrès statutaire du Syndicat National de l’Informatique et de la statistique tenu vendredi à Lomé pour renouveler ses instances dirigeantes M. Agonglovi Mathieu le SG sortant du syndicat a donné de bonnes leçons pour un syndicaliste.

Le syndicalisme doit être selon le Président du Comité d’organisation Kokou Quist, considéré comme une foi, un engagement, mieux un apostolat toujours dans la recherche de ce qui est mieux pour les travailleurs. Le véritable syndicaliste doit être, poursuit-il, celui qui se consacre corps et âme à la promotion des travailleurs, qui aime les travailleurs jusque dans leurs erreurs, donc un missionnaire qui trouve sa compétence dans l’accomplissement d’une action réussie.

La rencontre de Lomé vise à diagnostiquer les maux qui minent et continuent de miner le parcours syndical depuis le dernier Congrès qui date de 2004. Il s’agit pour les membres de saisir l’opportunité de cette rencontre pour faire un examen critique du parcours commun au cours duquel ils ont enregistré des hauts mais aussi des bas.

Ainsi, le Secrétaire Général sortant Mathieu Agonglovi appelle l’équipe qui le succédera à combattre les maux comme l’ethnisation syndicale, le copinage syndical qui fait oublier facilement les autres membres, la politisation syndicale que vie le Togo actuellement et le syndicalisme alimentaire.

Il a exhorté par ailleurs, les participants à ne pas faiblir le syndicat par le syndicalisme alimentaire, le copinage syndical. Il a également précisé que le syndicalisme est un sacerdoce et qu’il faut construire une nouvelle conscience syndicale ouvrière, bâtir la réflexion à partir de la vie de tous les jours.

Selon lui le syndicalisme ne doit pas être un tremplin ou une opportunité pour des combines politiques.

La Réadction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement