pub
Sport

GHANA : La Fédération Ghanéenne de Football confirme la retraite indéterminée d’Asamoah Gyan

Advertisement

La Fédération Ghanéenne de Football (GFA) a confirmé le samedi dernier à Accra avoir reçu une lettre de l’attaquant vedette des Black Stars, Asamoah Gyan, annonçant sa décision de prendre une retraite indéterminée de la sélection nationale.
Asamoah Gyan qui est vilipendé sur les médias locaux par des supporters farouches des Black Stars depuis son penalty raté en demi-finale de la CAN 2012, déclare avoir eu assez de critiques, d’insultes et d’atteinte à la dignité de sa famille.

Au lendemain de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2012, qui s’est soldée par l’élimination du Ghana en demi finale par le futur champion, la Zambie, Asamoah Gyan poursuit son chemin de croix jonché de critiques, lesquelles nous ne sauront transcrire ici pour causes de devoir professionnel. Comme poussé jusqu’au bout, le joueur a craqué. Conséquence, il s’est retiré de l’équipe nationale.

Des termes de la lettre de démission de celui qu’il convient désormais d’appeler ex-attaquant des Black Stars, il écrit avoir décidé de prendre une «retraite indéterminée» du football international. Quand à son retour, le joueur n’a donné aucune date. Seulement, il dit que le jour où il jugera nécessaire de réintégrer la sélection nationale, il avisera la Fédération. Mais aussitôt cette lettre reçue, l’instance ghanéenne du ballon rond, a affirmé être en pourparlers avec Asamoah Gyan pour l’exhorter à reconsidérer sa décision.

Rappelons que le summum de l’amour que les fans nourrissaient pour le jouet s’est mué en haine quand celui a raté au soir du 8 février dernier au stade de Bata en Guinée Equatoriale, un penalty crucial contre la Zambie. Les tentatives de pardon du joueur et les mortifications personnelles n’ont rien fait pour désarmer la colère des supporters Ghanéens. Ces derniers révéleront qu’après avoir pardonné au joueur en 2010 après qu’il ait raté un penalty qui devrait qualifier le Ghana et toute l’Afrique en demi finale de la Coupe du Monde, ils ne sont plus prêts à le pardonner.

Mais sitôt cette retraite annoncée, une autre partie des Ghanéens juge la décision d’Asamoah Gyan immature car d’autres stars du football ont vécu sa situation mais n’ont pas raccroché. Ils l’appellent donc à reconsidérer sa décision au risque de laisser une trace indélébile dans l’histoire sportive du Ghana. Le joueur saura t-il entendre raison?

En attendant qu’il guérisse de ses blessures morales, que les medias audiovisuels ferment ce chapitre et que les internautes lui accordent du répit sur les réseaux sociaux en ligne, l’on est tenté de dire que le divorce d’Asamoah Gyan avec les Black Stars a été consommé.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement