pub
Politique

Togo : Echos du CPDC/Vers l’adoption du mode de scrutin à l’élection présidentielle à deux tours?

Advertisement

Des sortie-entrées par intermittence s’observent. Des groupuscules se forment de façon clairsemée et sporadique. A des centimètres et mètres de ces noyaux, on entend de petits bruits. Bref on susurre. Nous sommes à la Primature togolaise ou se déroulent habituellement les réunions du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC), cadre mis en place par les Hautes Autorités du pays en vue de proposer des réformes institutionnelles et constitutionnelles au pays.

Ce Jeudi, 12 Janvier marque la 14ème séance et au menu, le choix du mode de scrutin à l’élection présidentielle. Un sujet qui fâche. Le sujet a vraiment gêné. Des discussions s’estompent et reprennent après des minutes. Dans les coulisses, on apprend que les discussions sont chaudes. Des groupuscules des partis politiques se forment et susurrent à tout bout de champ. De petites informations filtrent dans la foulée. «Tout le monde est presque d’accord pour le mode de scrutin à 2 tours». La majorité opterait pour le scrutin à deux tours, seul le RPT s’y opposerait. La réunion a duré plus que d’habitude.

Plus d’une quarantaine de minutes après 17h, heure locale, la presse est convoquée. La rumeur fait place à la clameur. «Au cours de cette séance, les membres du CPDC ont conclu les discussions sur le choix du mode de scrutin à l’élection du Président de la République. Une très large majorité s’est prononcée pour le mode scrutin à 2 tours. Et l’autre partie pour 1 tour.» lit le Porte-parole du Cadre.

En tout état de cause, poursuit-il, cette majorité du CPDC propose un mode du scrutin à deux tours. La rumeur fait donc à place à la réalité.

La première réaction de Nicolas Lawson du parti du Renouveau de la Rédemption va être enregistrée: «Nous avons eu un représentant du RPT qui a résisté jusqu’au bout et qui n’a pas voulu qu’on tranche pour les 2 tours. Je dis au peuple Togolais, il faut qu’il reste debout et comprenne».

La CDPA, autre formation politique participante à la réunion déclare suspendre sa participation. «Nous venons de clôturer nos travaux dans une confusion. Et cela tient au fait qu’il n’ y a pas de volonté de faire des réformes» ajoute son représentant.

Quant à cette nouvelle proposition qui vient d’être sur le mode scrutin à l’élection présidentielle, si elle passait comme acquise lors des prochaines rencontres, elle serait inscrite dans la Constitution Togolaise une fois votée au Parlement.

Voici le communiqué du CPDC

Le CPDC a tenu sa 14ème session ordinaire à la primature. Au cours de cette séances, les membres du cadre ont conclut les discussions sur le choix du mode de scrutin à l’élection du président de la république.

Une très large majorité s’est prononcée pour le mode de scrutin à deux tours et l’autre partie pour le mode de scrutin à un tour. En tout état de cause, cette majorité des membres du CPDC propose un mode de scrutin à deux tours.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement