pub
Médias

Mercredi à la Une de Le Libéral : Faure Gnassingbé a conquis l’Amérique

Advertisement

Hillary Clinton en visite au Togo

Faure Gnassingbé a conquis l’Amérique

C’est avec un sourire radieux que le Président Faure Gnassingbé a accueilli hier en début d’après-midi sur le perron du nouveau Palais présidentiel, Madame Hillary Clinton la Secrétaire d’Etat américaine.

Avant-dernière étape d’une tournée en Afrique de l’Ouest qui l’a déjà conduite au Libéria puis en Cote d’Ivoire, la visite de Madame Clinton au Togo revêt un cachet tout particulier. Depuis l’indépendance, c’est la toute première fois qu’un Secrétaire d’Etat américain met les pieds au Togo. Mais ce qui la rend singulière au-delà de tout c’est l’objectif même de cette visite : exprimer le soutien des Etats-Unis aux progrès enregistrés par le Togo en matière de démocratisation et de réformes économiques.

Cette visite consacre donc dans une large mesure le retour du Togo dans le cœur de la grande Amérique qui se veut exigeante en matière de démocratie, de respect des droits de l’homme et de bonne gouvernance. Elle devrait donc permettre d’effacer définitivement le douloureux souvenir des longues années où Lomé et Washington étaient « diplomatiquement » en froid.

De la rupture de la coopération au début des années 90 à cette journée historique du 17 janvier 2012 au cours de laquelle l’Amérique est venue dire de vive voix tout le bien qu’elle pense du Togo et de ses dirigeants, l’on peut dire que beaucoup d’eau ont coulé sous les ponts. De la fâcherie l’on est revenu à l’estime réciproque qui ouvre pour le Togo de nouvelles perspectives de coopération avec la première puissance économique du monde.

Comment dans ces conditions ne pas tirer chapeau à l’artisan de cette métamorphose, le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé qui a su imprimer un rythme soutenu aux réformes parfois au prix des incompréhensions et des scepticismes qu’il a fallu surmonter patiemment et obstinément.

La bonne disposition des Etats-Unis vis-à-vis du Togo est désormais exprimée sans équivoque. Selon le communiqué publié par l’Ambassade des Etats-Unis au Togo aux termes de la visite, Madame Clinton a réitéré son soutien et ses encouragements au Président Faure Gnassingbé pour la poursuite du processus qu’il a engagé en vue de remettre le Togo sur la voie de la prospérité. Elle a pris note du dialogue politique en cours ainsi que des discussions qui se poursuivent sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Madame Clinton a exhorté le Président de la République a mené ces deux processus à terme et à rester attentif aux voix divergentes qui s’expriment dans la perspective des prochaines élections. Elle a réaffirmé la disponibilité du gouvernement à appuyer les efforts que déploie le Togo de concert avec la société civile pour l’enracinement des principes démocratiques. Au nombre de ces principes figurent en bonne place le renforcement de la participation des femmes à la vie politique, l’amélioration du respect des droits humains, le renforcement de la liberté d’expression, ainsi que l’expansion du champ des opportunités économiques et sociales, en particulier pour la jeunesse togolaise.

Toujours selon le communiqué de presse de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo, la Secrétaire d’Etat américaine a saisi l’occasion pour réitérer ses chaleureuses félicitations au Togo pour son élection au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Au menu des discussions entre le Président de la République et son hôte de marque figuraient également les sujets brûlants de l’heure tels que la situation en Syrie, le nucléaire iranien et le processus de paix au Proche-Orient. Madame Clinton s’est félicitée du rôle majeur joué par les casques bleus togolais dans les opérations de maintien de la paix. Des performances unanimement saluées et qui sont dues aussi bien au professionnalisme du contingent togolais qu’à l’apport du Centre de formation pour les opérations de maintien de la paix basé à Lomé.

Madame Clinton a formulé des vœux de succès pour la présidence togolaise du Conseil de sécurité qui s’ouvre déjà dès le mois de février. Elle a exprimé le souhait qu’une étroite collaboration puisse s’établir entre le Togo et les Etats-Unis à cette occasion en vue notamment d’une lutte plus efficace contre la piraterie maritime et de manière plus générale pour l’avènement d’un monde plus sécurisé.

En raccompagnant son hôte à la fin de l’audience le Président de la République était ouvert et chaleureux. Madame Clinton le lui rendait bien et tout indiquait que leur entretien s’est déroulé dans une atmosphère empreinte de cordialité et de respect mutuel. Sur le parvis présidentiel Madame Clinton s’est attardée pour saluer les femmes et les groupes folkloriques venus l’ovationner. Faure Gnassingbé a conquis l’Amérique.

Source: Le Libéral n° 54 du 11 janvier 2012

Lire les autres articles de la publication en téléchargeant le document joint :

liberal_055_site.pdf

Togoportail, toute l’information à votre portée

liberal_055_site3.jpg

Advertisement