pub
Faits divers

Faits divers : Le profanateur Atsu Koutoglo, dans les filets de la police Togolaise

Advertisement

Le nommé Atsu Koutoglo cultivateur âgé de 25 ans a été appréhendé au cimetière et conduit au commissariat de la ville de Tohoun dans la nuit du samedi 7 janvier aux environs de 23heures à la recherche des crânes et ossements humains. Le prévenu a profané la tombe et arraché la tête de son beau-frère charlatan Yakpé Fofo Gabada , décédé il y a un mois et demi.

Le chasseur de cadavre a déclaré qu’il était accompagné de M. Boa Zeblikpo Antoine avec qui il a décidé de chercher le crâne d’un charlatan au profit d’une tierce personne résidant au Bénin qui voulait l’utiliser dans ses cérémonies.

Après des heures de labeur, ils ont réussi par retirer le crane et l’habit du défunt puis rebouché à moitié le tombeau sous prétexte qu’il faisait jour. C’est M. Agbenozan qui faisait ses besoins à côté du cimetière qui les a suivi dans leur besogne et a réussi à mettre la main sur le sieur Koutoglo au moment où il voulait démarrer sa moto en possession de leur butin.

Le second, Zeblikpo a réussi à prendre la fuite abandonnant chaussures et pioche, houe et coupe-coupe. Actuellement, le nommé Koutoglo est dans les filets de la police et M. Zeblikpo est recherché.

Le préfet du Moyen- Mono, le col. Djato Nadjindo Dana, le président du tribunal de 1ère instance de Tohoun, le magistrat Alian Kalao Kpémoua et le député Théophile Adjangba qui ont assisté à la présentation du profanateur Koutoglo à la presse ont prié la famille Yakpe d’enterrer la tête de leur fils.

L’officier de police Adjoint au commissariat de la ville de Tohoun, Kabissi Essonana, a appelé la population à la vigilance et l’a exhortée à faire appel aux forces de l’ordre dès que les besoins se font sentir.

Source: www.tvt.tg

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement