pub
Société

Bientôt une nouvelle loi portant protection des femmes et des filles contre les violences au Togo

Advertisement

Les femmes parlementaires du Togo et la Commission des droits de l’homme de l’Assemblée Nationale se mobilisent pour lutter contre la violence faite aux femmes et aux filles. Elles viennent d’introduire sur le bureau du parlement une proposition de Loi portant protection des femmes et des filles contre les violences au Togo. L’information a été rendue publique en début de cette semaine par la Présidente de ladite Commission Abra Christine Mensah.

Cette nouvelle disposition énumère les différentes formes de violence dont sexuelles, économiques, et précise aussi les mesures de répression en cas violation de la nouvelle règle. En réalité, selon l’honorable Présidente Mensah, cette nouvelle directive fait suite à un constat selon lequel, un homme aurait tué sa femme pour n’avoir pas servi à temps le repas du soir et de n’avoir été polie dans leur conversation relative audit repas.

Une attitude qui a déterminé les élues de la Nation à impliquer toutes les couches de la population à la recherche des solutions les plus appropriées à ce phénomène. Ainsi, une consultation populaire sur les violences faites aux femmes et aux filles du Togo a été organisée les 30 et 31 mai 2011.

Et les conclusions de ces assises indiquent qu’un nombre de ces violences relève des pesanteurs socioculturelles et apparait souvent comme un phénomène normal, intériorisé, banalisé, y compris pour celles qui en sont victimes.

Ainsi, ces victimes pourront se diriger dans les tout prochains jours vers des centres d’accueil d’urgence et d’écoute qui sont en train d’être mis en place sur toute l’étendue du territoire national pour les soulager.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement