pub
Enquêtes & Interviews

Interview exclusive : La musique togolaise et sa promotion scrutées sous la loupe de Hotsi 2

Advertisement

Le groupe Hotsi vient de sortir son 3ème album depuis les Etats Unis. Intitulé Biava, cette nouvele oeuvre musicale s’annonce avec le nouveau visage u groupe musical qui s’identifie désormais par Hotsi 2. Pourquoi ce changement de nom, quelles sont les nouvelles ambitions de ce groupe? Quel regard portez sur la musique togolaise à l’extérieu? Des informations sont apportées par les artistes du groupe dans cette interview. Voici également ce qu’ils ont dit par rapport à leur carrière, leur nouvel album et la musique togolaise.

Vous avez sorti un troisième album dénommé Biava, combien de titre ce nouveau bébé porte?

Oui, comme vous pouvez le constate, Hotsi 2 vient de sortir son 3ème album Biava. Cet album se compose de huit titres: Biava, Lolonde, Doudou Lolon, Nuwoame, Your Love, Mebia Devie Menye, Miasime Remix.

Pourquoi Biava et non un autre nom?

Biava veut dire beaucoup de chose pour nous. Pour simplement l’expliquer, nous dirons que la nature a donné à tout un chacun un don; celui de pouvoir faire et réussir quelque chose. A force d’essayer on arrive toujours à bout. Aussi, deviendras-tu ce que Dieu a planifié pour toi. Nous avons toujours rêvé d’être ce que nous sommes aujourd’hui. Et cela n’a pas été par magie. Hotsi 2 a reconnu son talent et a travaillé très dur malgré les problèmes de production qu’il a rencontrés ici. Sans le vouloir, nous sommes devenus esclaves de l’art et nous sommes très positifs que c’est notre Biava (destin).

Qu’est-ce qu’il y a de nouveau sur cet album et que vous n’avez pas fait sur les deux premiers?

Nous avons des morceaux comme Doudou Lolon, Lolonde, Mebia, Devie Menye qui sont très nouveaux.

Quels sont les messages que véhicule ce nouvel opus?

Ce nouvel album véhicule un message d’espoir, d’amour et de paix avec Dieu.

La musique togolaise est-elle connue aux USA? Est-il facile de faire de la musique aux USA?

Sans te mentir, je dirai que non. Pas encore. C’est maintenant que mêmes les Togolais ont commencé par apprécier un peu leurs artistes. Avant que notre musique ne soit reconnue aux USA, il va falloir qu’on compte beaucoup sur le public togolais(USA) qui vont soutenir, parler et donner une valeur à leur culture. Et nous aussi les artistes de faire ce qu’on appelle de la World music, c’est-à-dire mélanger le local avec la musique occidentale ou américaine avant de se faire écouter par les Américains. Et aussi, chanter en anglais par notre propre expérience est très important. Ce n’est pas facile de faire la musique aux Etats Unis. Il faut beaucoup de moyens financiers et il faut aussi être têtu pour le faire. Des fois on se pose la question, pourquoi investir cet argent en studio? Qui fera ma promotion? Est-ce que ça va marcher? Je ne trouve personne pour m’aider. Oui, c’est vrai qu’il n’y a personne pour produire une musique africaine. Une langue que les gens ne comprennent pas. L’entrée en studio et les productions de vidéos sont chères.

Quels artistes togolais vous influencent-ils aux USA et au Togo?

Nous dirons simplement qu’on peut parler des artistes africains en général pour le moment. Parce que les artistes togolais ici n’ont pas encore une grande assise. Chacun de nos artistes cherche toujours la bonne voie pour s’imposer.

Avez-vous des échos du Togo musicalement parlant? Comment?

Oui, nous profitons de l’occasion pour saluer les artistes au pays qui font du bon boulot. Nous sommes toujours sur internet c’est comme si on est au Togo.

Pourquoi Hotsi 2 sur le dernier album, alors que sur le premier, c’était Hotsi tout court?

Oui, bien sûr avant c’était Hotsi tout court. Ce n’est pas un grand changement. Comme on vous l’avait dit plus tôt, il n’est pas facile de faire la musique aux USA. Vivre aux Etats Unis en tant que résident n’est pas chose facile quand on vient d’ailleurs. Hotsi a dû se positionner avant de se relever et cela a pris du temps. Beaucoup de gens disent que Hotsi 2 veut dire Didier et Fallon. Ce n’est pas ça. Hotsi est revenu à ses pieds pendant quelques années de silence et s’est nommé Hotsi 2 qui veut dire Hotsi renouveau. Hotsi est revenu en force.

Avez-vous déjà fait quelques scènes, concerts, aux USA? Racontez-nous un peu.

Oui, nous avions participé aux concerts ATUSA (association des Togolais aux USA), au festival SATALLA à New York et aux festivals afro- américains dans des cafés et autres.

A quand un concert au Togo?

Un concert est prévu pour juillet 2012 à Lomé. La date et le lieu seront communiqués bientôt.

Pensez-vous revenir rester au Togo, ou vous vous êtes déjà naturalisés américains?

Pour le moment je dirai que l’avenir donnera la réponse.

La jeunesse togolaise vous écoute. Quel message avez-vous à son endroit?

Nous saluons la jeunesse togolaise pour son soutien. L’art n’est pas de la magie. C’est un don. Et quand tu as ce don, il faut vraiment le cultiver. Nous savons que la jeunesse togolaise a du talent et nous lui demandons de travailler plus dur pour porter haut notre culture.

Etes-vous à l’aise aux USA?

Pour nous, être à l’aise veut dire être chez soit et vivre indépendamment. Nous sommes chez nous et nous vivons décemment comme les autres.

Qu’est-ce qui vous plaît chez les américains?

Ils sont sympas, organisés et travailleurs. Comme vous le savez bien dans chaque pays il y a les bons et les mauvais.

Si vous avez quelque chose à leur reprocher, que sera-t-il?

Il faut qu’ils cherchent aussi à écouter la musique des autres continents.

Est-ce que la musique togolaise marche actuellement aux Etats-Unis?

Pas encore comme on veut. Mais comme je l’avais dit avant, il faut être rapproché un peu de leur genre de musique pour qu’ils t’apprécient selon nos propres expériences. Sinon, les Togolais seuls écouterons et iront aux concerts des artistes togolais ici. Je prends l’exemple du morceau Biava sur notre 3ème album. Ce morceau est très apprécié ici parce qu’ils disent que c’est du genre américain mais ils préféreront comprendre ce qu’on dit.

Une dernière question. Entre le Togo et les USA, lequel aimez-vous vraiment? Pourquoi?

(Rires) Vous-mêmes vous savez déjà la réponse. Les deux pays sont incomparables. Il y a plusieurs ouvertures aux USA dans tous les domaines. Je veux dire qu’il y a plus d’opportunités là qu’au Togo.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement