pub
Politique

10ème édition des prières d’OBUTS, AGBEYOME annonce la « chute de Babylone »

Advertisement

La tradition fut une fois encore respectée. Ce samedi 26 novembre 2011, le parti Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) vient d’organiser sa dixième journée de prière, d’humilité et de jeûne pour la repentance des péchés et la réconciliation du peuple togolais avec lui-même et Dieu. La cérémonie s’est déroulée en présence des militants, sympathisants, des premiers responsables du parti, des autorités traditionnelles et religieuses. Cette 10ème édition des prières du parti OBUTS est placée sous le signe « du début de la fin du système immonde et inhumain… »

A 35 jours de la fin de l’année 2011, le président national du parti OBUTS a, au cours de la 10ème édition des journées de prière du parti fait un survol de l’actualité nationale. M. Kodjo Mensah AGBEYOME a invité le président de la République à accepter le retour des députés de l’ANC à l’Assemblée Nationale. Le président de OBUTS est revenu sur les conditions de vie misérables des togolais. Il dénonce dans son message l’inégale répartition des richesses du pays. En matière de Justice M. Kodjo ne comprend pas le maintien en détention « sans jugement de M. Agba Bertin et d’autres anonymes en violation de tous les instruments juridiques en vigueur au Togo ».

M. Kodjo est longuement revenu sur les audiences de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) de Mgr Barrigah. Il a estimé que « le sinistre massacre de 2005 qui devrait être le point d’orgue des audiences de la CVJR a été éludé au profit d »iniques règlements de comptes politique sur fond de parjures, de mensonges, de reniements et de falsification de l’histoire ».

Abordant le Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation CPDC « rénové » OBUTS regrette qu’aucune mesure sérieuse n’a été prise « malgré l’agenda serré ».
Il a enfin proposé les sept principes qui structurent « le leadership divin, seul à même d’introduire notre peuple dans la gloire de Dieu ».

Rappelons qu’au cours de la journée de prière de samedi, le peuple togolais est inviter à « faire triompher la résistance citoyenne car l’heure de la chute de Babylone a sonné ».


Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement