pub
Sport

FTK / Le torchon brûle entre Emmanuel Ramanou et son Bureau Exécutif

Advertisement

Six membres de la Fédération Togolaise de Karaté (FTK) ont démissionné en fin de semaine dernière du Bureau Exécutif dirigé par le président Emmanuel Ramanou. La raison évoquée est la gestion cavalière de cette fédération

.

Primes non versées aux athlètes et dirigeants au sortir du championnat d’Afrique de la zone III à Accra au Ghana, est l’eau qui a débordé le vase et a emporté six membres de la Fédération Togolaise de Karaté dont le vice-président Bona Kpadénou, le Secrétaire Général John da Ernestho, le secrétaire général adjoint, Bruno d’Almeida, le Trésorier Général Adjoint Modeste Frischriodi et les deux conseillers Bonito Logossou-Têko et Claude Folly kuevi qui ont tous préféré quitter la barque à Emmanuel Ramanou.

La raison de ces démissions subites est la gestion cavalière reprochée au président de la FTK. Selon les démissionnaires, le président Ramanou à tradition de gérer la fédération comme sa propriété. Les subventions de l’Etat et autres fonds dont bénéficie la fédération disparaissent comme par enchantement mais il parvient souvent à tromper la vigilance de son BE.

M Ramanou est également trempé dans une affaire de magouille lors des Jeux Africains de Maputo au Mozambique a en outre insisté sur un des démissionnaires. La rédaction du site Togoportail, n’a pas réussi à joindre M. Ramanou sur ses allégations.

Affaire à suivre!!!

Martial Bléwu

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement