pub
Santé

Sexe et santé : La sexothérapie, qu’en savez-vous?

Advertisement

La santé sexuelle, l’une des questions essentielles de la reproduction est fonction de préservation et régénération de l’espèce humaine. Les subtilités liées aux meurs et à la pudeur font qu’on en parle peu ouvertement. Pourtant elle préoccupe plus d’un avec ses petits secrets d’alcôve et les non dits qu’ils faut savoir pour se prémunir de petits maux qui la caractérisent. Votre site d’informations générales Togoportail vous propose cet article pour votre plaisir.

Monsieur souffre-t-il d’impuissance sexuelle? Voici une méthode pour le guérir.

D’abord, s’assurer que le mal n’est pas physiologique. Pour ce faire, la femme stimule les zones érogènes secondaires sans toucher à la verge. Si l’érection se produit et disparaît, l’homme ne doit s’efforcer de n’éprouver aucun sentiment d’échec, mais au contraire, faire le constat qu’il n’a pas de problème physiologique.

Au stade suivant, la partenaire stimule manuellement ou buccalement le pénis, jusqu’à ce qu’il atteigne l’excitation maximale. Cette excitation peut retomber mais si l’homme est débarrassé de sa crainte d’échec, il comprend que l’érection reviendra. La pénétration ne sera autorisée que lorsque l’homme aura acquis l’entière confiance en soi. Il s’agit là d’une méthode de cure très recommandé en sexothérapie. Essayer tout simplement en cas de besoin et vous même, vous en apprécierez l’efficacité.

Le coït aura d’abord lieu, l’homme étant en position allongé. Par la suite, le couple pourra adopter les positions suivantes: la femme chevauchant l’homme, face à face; la femme accroupie sur l’homme en lui tournant le dos; l’homme et la femme couchés sur le côté, celle-ci ayant les genoux pliés et remontés sur la poitrine et l’homme la pénétrant par l’arrière. Au cours de ces pénétrations, les mouvements doivent être très mesurés; le va-et-vient coïtal ne sera repris qu’après la fin du traitement.

Cette cure dure environ trois semaines et sera recommencée sur un période plus courte en cas de rechute. Alors messieurs, qu’attendez-vous pour vous guérir? Surtout n’oubliez pas que la capote, c’est la vie!

“Togoportail, toute l’information à votre portée”

Advertisement